Podeliha lance une grande compétition d’architecture

Entre les années 1950 et 1970, la crise du logement générée par la démolition partielle de certaines villes entraîne la mise en place de plans de construction ambitieux. Afin de répondre à l’urgence, des logements identiques et provisoires sont imaginés. Plus connus sous le nom de « cités d’urgence », certains logements sont toujours habités. Rattachées à un contexte bien précis, ces habitations doivent aujourd’hui être repensées afin de répondre aux besoins actuels, à la fois en termes d’urbanisme, de confort, d’environnement et d’architecture.

leo. Nullam id leo adipiscing Curabitur vulputate, porta. dapibus