Solutions contre la hausse des prix de l’énergie

Hausse du coût de l’énergie : les solutions pour les locataires de Podeliha

Ces derniers mois l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz est au centre de l’actualité. D’où vient cette hausse ? Quel est l’impact pour les locataires de Podeliha ? De quelles solutions et accompagnement pouvez-vous bénéficier ? On vous en dit plus.

Une hausse des prix de l’électricité et du gaz liée à plusieurs facteurs

Plusieurs facteurs expliquent cette progression des prix de l’électricité et du gaz qui touche l’ensemble des pays européens :

  • La reprise économique et industrielle liée à la sortie de la crise économique due au Covid-19 tire les prix à la hausse depuis fin 2021.
  • La guerre en Ukraine et la forte dépendance de l’Europe au gaz russe dont les approvisionnements ont été restreints.
  • La mise à l’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires liée d’une part au vieillissement des infrastructures qui nécessitent des opérations de maintenance, et d’autre part aux épisodes de sécheresse qui limitent les quantités d’eau disponibles pour le refroidissement des réacteurs.

 

Quel impact pour les locataires ?

Si vous avez souscrit à titre individuel un contrat directement auprès d’un fournisseur d’énergie :

  • Votre fournisseur gère directement avec vous sa facturation et les éventuels boucliers tarifaires appliqués.

Si vous bénéficiez d’un chauffage collectif pour lequel vous réglez des charges mensuellement avec votre loyer :

  • Dans ce cas, c’est Podeliha qui mobilisera les éventuels boucliers énergétiques pour vous, et, le montant de l’augmentation des provisions pour charges apparaitra sur les avis d’échéance, sous les intitulés « provisions chauffage » et « provisions charges communes ». Cette augmentation sera effective au 1er janvier 2023, sur la base de la consommation annuelle de votre résidence. Par ailleurs, lors de la régularisation des charges 2023, les sommes reçues au titre du bouclier tarifaire seront déduites des factures d’énergie.

De plus, pour limiter l’impact de cette hausse énergétique, Podeliha a revu ses pratiques, notamment en termes de gestion des encombrants.

 

Les actions de Podeliha en faveur de la maitrise des charges énergétiques

Toutes les équipes de Podeliha sont mobilisées pour atténuer les effets de cette hausse des prix notamment :

  • A travers sa stratégie d’achat de l’énergie, Podeliha sélectionne des fournisseurs avec les prix les plus concurrentiels possibles.
  • Certifié ISO 50 0001, Podeliha s’est engagée depuis de nombreuses années dans une démarche de performance énergétique. Grâce à un suivi quotidien de la maintenance, la modernisation et l’innovation, nous travaillons à l’amélioration de la performance de nos équipements (chaufferie, ventilation, énergies renouvelables…).
  • En tant que maître d’ouvrage, Podeliha structure sa démarche environnementale depuis plusieurs années. Elle construit et réhabilite de nombreux logements qui ont pour objectif de limiter les consommations d’énergie. C’est le cas par exemple des logements modulaires Habiflex, de la Grange Rouge ou du Foyer des Compagnons du Devoir. L’efficacité énergétique sera aussi un axe majeur abordé à l’occasion d’Archi’Défi.
  • Plus que jamais, les équipes de proximité sont à l’écoute des locataires en cas de difficultés.

Cette démarche globale pour un habitat durable, vertueux, favorisant le confort des locataires a pour ambition de réduire également la facture énergétique.

 

Comment limiter l’impact de la hausse du coût de l’énergie ?

Se renseigner sur les différentes aides

Le saviez-vous ? Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour pallier l’augmentation des prix de l’énergie :

Suivre l’état de la consommation d’énergie à l’échelle nationale

Afin de limiter la surconsommation d’énergie et être prévenu en cas de coupure d’électricité ou de gaz, les sites Ecowatt et Ecogaz vous informent en temps réel sur le niveau de consommation des Français. Des signaux clairs vous guident pour adopter les bons gestes et pour assurer le bon approvisionnement de tous en électricité.

Adopter les bons gestes au quotidien

Pour éviter de faire grimper la facture d’énergie, voici 8 gestes essentiels à réaliser dans votre logement :

 

Baisser le chauffage de 1°C pour réduire de 7 % votre consommation. La température moyenne idéale est de 19°C à l’intérieur du logement.

La fausse bonne idée : éteindre votre chauffage la nuit. Cela est antiproductif car, le matin venu, vous devrez remonter le chauffage à fond et les quelques économies réalisées pendant la nuit seront vite réinvesties le lendemain matin.

 

 

Empêcher la chaleur de s’échapper du logement : fermer les volets et tirer les rideaux la nuit, fermer les portes des pièces peu chauffées, placer un boudin au bas de la porte d’entrée.

La fausse bonne idée : boucher les grilles d’aération. Afin de conserver la chaleur dans son logement, il peut être tentant de condamner les grilles d’aération. Or, si l’air ne circule pas correctement entre l’intérieur et l’extérieur et inversement, la pièce va se réchauffer et cela va créer un choc  thermique entre l’air de la pièce et le niveau des fenêtres. Par conséquent, l’air chaud va se remplir d’humidité et les moisissures vont alors se développer.

 

 

Laisser la chaleur se diffuser dans la pièce pour un confort sans surchauffe : éviter de recouvrir les radiateurs et de faire pendre les rideaux devant, purger régulièrement les radiateurs pour qu’ils transmettent mieux la chaleur.

 

 

Diminuer la consommation d’eau chaude : régler la température du chauffe-eau à 55°C, installer des réducteurs de débits sur les robinets et dans la douche, éviter les bains, prendre sa douche en moins de 5 minutes.

 

 

Laver la vaisselle et le linge sans trop consommer : privilégier le programme Eco du lave-vaisselle (c’est jusqu’à 45 % en moins d’électricité consommée qu’un programme intensif), laver son linge à 30°C (c’est 3 fois moins d’énergie consommée qu’un lavage à 90°C), essorer le linge au maximum avant de le mettre au sèche-linge pour raccourcir le temps de séchage, éviter de faire tourner les appareils s’ils ne sont pas complètement remplis.

La fausse bonne idée : faire des machines plus courtes pour laver votre linge. Or, ce qui compte pour faire des économies d’énergie, c’est surtout la température de l’eau, et moins la durée du cycle. Autre astuce : pensez à programmer le fonctionnement de votre lave-linge en heures creuses pour profiter de tarifs plus avantageux.

 

 

Supprimer les petits gaspillages d’énergie : éteindre la lumière en quittant une pièce, éteindre complètement les appareils électriques et électroniques plutôt que de les laisser en veille, c’est jusqu’à 10 % d’économies d’électricité (hors chauffage et eau chaude).

 

 

Adopter le numérique responsable: activer le mode économies d’énergie sur l’ordinateur et le smartphone, éteindre complètement l’ordinateur, la télévision, la console de jeu, la TV, le boîtier TV… quand ils sont inutilisés, et la box avant d’aller dormir.

La fausse bonne idée : laisser ses appareils électriques en veille. Or les appareils en veille représentent en moyenne 86 € par an sur votre facture d’électricité. Mieux vaut donc les débrancher carrément quand vous ne les utilisez pas.

 

 

Cuisiner économe : couvrir les casseroles pour raccourcir le temps de cuisson et économiser 25 % d’électricité ou de gaz, couper les plaques électriques un peu avant la fin de la cuisson, éviter d’ouvrir trop souvent la porte du four pour vérifier la cuisson, si le nettoyage à la main ne suffit pas, démarrer la pyrolyse après une cuisson (le four est déjà chaud).

 

 

Conscient des enjeux environnementaux et de l’augmentation des coûts de l’énergie, Podeliha a mis en œuvre un plan de sobriété et d’efficacité énergétique afin de renforcer son exemplarité. Toutes les équipes de Podeliha sont mobilisées dans cette situation particulière pour atténuer les effets de cette hausse des prix et restent à l’écoute des locataires en cas de difficultés.

 

luctus mi, eleifend et, id Curabitur elementum