Un drone pour démousser les toits de l’Adézière à Avrillé

Après avoir utilisé un drone pour diagnostiquer l’état de la toiture du Foyer logement «Les Toits Bleus» à Trélazé en juillet 2017, Immobilière Podeliha avec l’association des entreprises Charles & Cie et SARP Ouest se sont lancés un nouveau défi avec cet engin : démousser les 5500 m² de toiture de la résidence l’Adézière à Avrillé (88 logements semi-collectifs) ; un choix porté en raison d’une couverture à forte pente.

5 jours seront nécessaires pendant lesquels le drone volera au dessus des habitations en brumisant les toitures d’un produit spécifique pour le démoussage. « Un délai réduit par trois en comparaison à une intervention classique » précise Pierre-Eric Turpault, responsable du département maintenance chez Immobilière Podeliha « ce qui est bien sûr approuvé par les résidents ». Hormis un délai raccourci, la technique utilisée est intéressante pour le bailleur d’un point de vue sécurité : elle ne nécessite pas d’intervention humaine sur les couvertures et les supports ne sont pas touchés. Le risque zéro en casse d’ardoises est ainsi très apprécié. « Avec le drone, nous supprimons les risques de chutes de l’applicateur, les échaffaudages à installer ou encore les difficultés d’accès à certains pans de toiture » ajoute Pierre-Eric Turpault.

Pour autant, l’intervention du couvreur ne disparaît pas puisque la présence de l’artisan est obligatoire pour aider le pilote professionnel dans le guidage du drone. « Apporter une dimension technologique à nos métiers est un avantage dont il faut se saisir pour gagner en efficacité tout en optimisant la sécurité de nos couvreurs » conclut Frédéric Belamy, dirigeant de l’entreprise Charles & Cie située à Angers.

L’équipe d’Immobilière Podeliha réfléchit à d’autres actions similaires dans le but d’obtenir des résultats fiables, pérennes et moins coûteux pour l’entreprise.

 

Propos recueillis par Joëlle Gallot

Immobilière Podeliha, le 5 octobre 2018

ut quis, justo libero. risus. consectetur eleifend