Qualité architecturale & habitat social, un duo gagnant : la résidence Les Allumettières reçoit le Grand prix d’architecture 2019 !

Le 24 janvier dernier, Podeliha recevait le Grand Prix de l’architecture, de l’habitat social et de l’aménagement pour la résidence des Allumettières à Trélazé, premier programme réalisé sur le site des allumettes. Une distinction qui va à l’encontre des idées reçues et qui prouve que qualité architecturale et habitat social sont bel et bien compatibles ! Ce parti-pris de mise en perspective de ce site industriel sera conservé lors de phase 2 dont le chantier vient de démarrer

Le Prix Départemental de l’Architecture, de l’Habitat Social et de l’Aménagement (PDAHSA) -organisé par le CAUE de Maine-et-Loire– distingue les opérations les plus exemplaires en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Lors du palmarès de la 14e édition, Gilles Leroy, Président du CAUE de Maine-et-Loire, remettait à Podeliha et au Cabinet d’Architecture Latitude le Grand prix « Aperçus » 2019 (nouvelle appellation du PDAHSA portée par les CAUE des Pays-de-la-Loire) pour sa résidence Les Allumettières à Trélazé.

 

Une reconquête réussie de ce patrimoine industriel !

« Avec cette réalisation, on est dans une reconquête réussie de ce patrimoine industriel, un patrimoine qui aurait pu en d’autres temps disparaître ! Beaucoup ont œuvré – associations, Podeliha, Ville de Trélazé… – pour que ce site trouve une nouvelle vie à travers l’habitat », résume l’architecte rennais Jacques Gefflot du cabinet Latitude. « L’enjeu était de transformer ce patrimoine industriel du XXe siècle en logements, tout en conservant les éléments patrimoniaux d’importance et l’esprit industriel. »

« Grâce à un travail de partenariat fructueux entre la DRAC, la Ville de Trélazé et les associations (Sauvegarde de l’Anjou, CLCV de Trélazé, Les Amis des Allumettes), nous avons su préserver un site industriel remarquable. Nous avons également réussi à produire, en collaboration avec Bouygues Bâtiment Grand Ouest et le Cabinet Latitude, des logements fonctionnels et agréables, à des coûts de construction maîtrisés, avec un niveau énergétique BBC rénovation. Nous sommes donc très heureux de cette reconnaissance qui vient récompenser les efforts et l’investissement de chacune des parties prenantes « , commente Pierre Monteillet, responsable du département des Constructions Neuves et Amélioration du Patrimoine de Podeliha.

 

La phase 2 démarre : autre chantier, autre projet !

Depuis quelques jours, les engins de chantiers ont de nouveau investi les lieux pour démarrer la rénovation des Halles D et E en 57 logements. Parmi eux, 36 seront prévus à la location par Podeliha (livraison 2021) et 21 à l’accession à la propriété, actuellement commercialisés par Podeliha Accession sous sa marque Les Castors Angevins. A l’issu du jury de concours, le groupement Jacques Boucheton Architectes et Eiffage Construction a été sélectionné pour assurer la conception de cet ensemble.

« Le parti-pris de ce projet de rénovation consiste à impacter le moins possible l’aspect extérieur des halles telles qu’elles s’inscrivent actuellement dans le paysage de Trélazé. » explique l’architecte. « Nous avons recherché une impression d’ensemble, proche de celle qu’il est possible d’avoir aujourd’hui, pour obtenir une lecture presque inchangée de la volumétrie d’ensemble. Le projet mettra en scène un certain nombre de détails architecturaux de qualité tels que les lanternons, destinés à souligner les traits fortement évocateurs de l’existant. D’une manière générale, un soin particulier a été apporté à l’esprit de « résidentialisation », pour conserver une qualité de parcours entre l’espace public et l’intimité de l’habitat. »

 

Podeliha, le 3 février 2020

ut massa suscipit risus. ut dolor. diam quis,