[ Portrait métier ] Pascal, chargé d’innovation, nous parle de son métier

La Semaine de l’innovation HLM(1) est une belle occasion de mettre à l’honneur les métiers liés à l’innovation – assez peu connus – chez les bailleurs sociaux. Pascal, chargé d’innovation chez Podeliha, définit son métier ainsi : « Innover, c’est accepter de faire un pas de côté ! ». Arrivé en 1995 au Toit Angevin (devenu Podeliha en 2014) en tant que stagiaire, puis conseiller en économie familiale, il nous explique son parcours, son nouveau métier et sa passion pour l’innovation !

Des voyages virtuels aux voyages réels !

Pascal entre au Toit Angevin(2) en 1995. Il est alors stagiaire en économie sociale et familiale, après avoir décidé de faire une reconversion professionnelle. Son premier métier est loin de l’habitat social puisqu’il travaille alors dans la mécanique automobile ! Son diplôme d’État en poche, il exerce les fonctions de conseiller social pendant une dizaine d’années. Son poste basé dans le quartier de Monplaisir à Angers vise à favoriser l’accès ou le maintien au logement des publics dits prioritaires. « Pendant ces 10 ans, j’ai voyagé à travers le monde tout simplement en tenant une permanence des demandeurs de logement les lundis après-midi ! J’y ai rencontré des centaines de personnes issues des quatre coins du monde, avec des situations très diverses… ».

Quand l’agence locale ferme en 2007, Pascal devient chargé d’action sociale, un métier nouveau et atypique dont il faut définir les contours… Le voyage devient concret puisqu’il représente Le Toit Angevin, avec d’autres collaborateurs, auprès d’Eurhonet, The European Housing Network, un réseau européen de 38 sociétés de logement public. Il visite ainsi plusieurs projets d’habitat social à travers l’Europe et participe à la formalisation de projets communs. A la création de Podeliha en 2014, il prend la responsabilité du service animation et innovation sociale et il définit les contours de cette nouvelle fonction au service des habitants et des territoires, avec son équipe nouvellement constituée. Ensemble, ils imaginent et/ou pilotent plusieurs projets d’Innovation sociale : le Jardin de la Roseraie, les Habitants Solidaires, Connect’Emploi, le volet social des Héliades, Arbre et cité… « C’est aussi à cette période que les prémices de l’innovation participative sont formalisées entre salariés, habitants, collectivités et associations ».

Une nouvelle dimension de l’innovation chez Podeliha en 2019

Depuis septembre 2019, Pascal a la charge de faire émerger, de structurer, puis d’animer le processus interne d’innovation. « Tout l’enjeu aujourd’hui est de faire comprendre ce qu’est l’innovation. Chez Podeliha, l’innovation fait partie de notre ADN. Nous innovons pour anticiper la pression législative, pour répondre à des opportunités d’appels à projets, pour accompagner des sollicitations externes…. Mais l’innovation est un champ très vaste. La société accélère sa digitalisation, la crise du Covid interroge les fonctions du logement, la ville devient intelligente, et dans le même temps, il nous faut être économe en ressources et en espace, préserver l’écosystème. Les innovations ne sont pas seulement technologiques, elles sont aussi managériales, collaboratives, sociales, organisationnelles…C’est ce caractère polymorphe qui en fait parfois un mot valise. »

Et concrètement, chargé d’innovation, c’est quoi ?

« Je dirais que c’est plus une question de tempérament que de fonction. Une démarche d’innovation doit être pilotée par des personnes qui aiment le mode projet, qui sont curieuses et pour qui tout est possible. Mais être chargé d’innovation, c’est avant tout être au service des métiers, des directions, tant d’un point de vue stratégique qu’opérationnel. C’est la capture très en amont de nombreuses idées qui ne sont que des opportunités potentielles, issues de la veille, de l’expérience, des tendances du marché. C’est aider à définir des priorités stratégiques (emploi/logement, bas carbone, économie circulaire, innovation sociale, qualité de vie au travail…) en accord avec notre projet d’entreprise Tem’po, nos engagements RSE et notre mission de bailleur social. Il s’agit aussi de miser sur les bonnes personnes, car l’humain est essentiel pour innover. C’est avec les personnes et pour elles que l’on innove, pour fidéliser les clients, conquérir de nouveaux marchés, rester compétitif, créer des emplois, attirer ou garder les talents…Pour cela, il faut accepter de prendre des risques et reconnaitre le droit à l’erreur pour apprendre, s’acculturer. Cela permet à chacun de proposer des idées, des axes d’amélioration de son métier, de son expérience, sans contrainte, car innover, c’est aussi accepter pour tous, de faire un pas de côté ! ».

(1) La Semaine de l’innovation Hlm est un rendez-vous citoyen annuel, qui promeut le rôle du logement social à travers de nombreux événements, en mettant l’accent sur la place qu’occupe l’innovation dans le secteur Hlm. Elle se déroule du 12 au 20 juin 2021. En savoir + : https://www.union-habitat.org/semaine-hlm

(2) Le Toit Angevin est un des bailleurs sociaux angevins, à l’origine de la création de Podeliha

Podeliha, le 17 juin 2021

felis fringilla Praesent leo. massa neque.