[ Portrait ] Laurent, peintre à la régie de travaux nous parle de son métier qu’il exerce depuis l’âge de 14 ans !

Laurent, 52 ans, est peintre en bâtiment depuis toujours, comme il le dit lui-même “tombé dedans” dès l’âge de 14 ans avec le début de son apprentissage. Après une première expérience chez un artisan puis dans une entreprise spécialisée en peinture et en revêtement de sol, il a intégré la régie de travaux de Podeliha en 2011.  Nommé chef d’équipe en 2013, il encadre aujourd’hui 12 peintres.

« Dans mon travail, je partage mon temps entre le terrain et une partie bureau. C’est un métier diversifié et physique ! Et à plus de 50 ans, il faut faire attention à bien s’entretenir… Il y a aussi une dimension de transmission que j’aime bien, car nous avons régulièrement des apprentis que nous formons et que nous voyons évoluer », témoigne Laurent.

Des chantiers bien réglés, mais aussi des surprises !

Chez Podeliha, les peintres interviennent en majorité entre deux contrats de location afin de remettre en état des logements. « Nous avons un délai maximum de 20 jours pour réaliser les travaux. Parfois, c’est un vrai challenge parce que l’appartement peut être en mauvais état et qu’il peut y avoir des surprises, comme sur tous les chantiers. Mais avec l’expérience, on apprend à y faire face et trouver des solutions ! »

Les missions de peintre en bâtiment sont assez polyvalentes. Elles consistent à :

  • Décoller les papiers peints et arracher les revêtements de sols à remplacer, préparer l’impression des murs (sous-couche, rebouchage)
  • Poser un ragréage (enduit de sol à consistance très fluide utilisé avant la pose d’un nouveau revêtement)
  • Réaliser les peintures des murs et des boiseries
  • Poser les revêtements muraux (tapisseries, toiles de verre…) ainsi que les revêtements de sols en fin de chantier pour qu’ils ne soient pas abimés par les autres travaux.

Parce que oui, aujourd’hui la plupart des peintres en bâtiment posent aussi des sols ! Cela fait partie de leurs missions et de leurs compétences. Selon l’ampleur des chantiers, le peintre en bâtiment peut travailler seul ou en équipe. Chez Podeliha, l’organisation se fait plutôt en binômes.

Un métier en évolution pour être conforme aux enjeux environnementaux et de santé

« On travaille dans de bonnes conditions, avec un matériel adapté et une vraie prise en compte de la pénibilité des tâches et les moyens pour la minimiser. Depuis plus de 6 ans maintenant, on utilise également des peintures acryliques et même dépolluantes pour être en conformité avec notre politique RSE. Elles ont beaucoup moins d’odeurs, sont faciles à nettoyer et sèchent rapidement. Elles facilitent vraiment notre quotidien… et surtout, cela respecte l’environnement et préserve la santé de tous ! » conclut Laurent.

 

Ce métier vous intéresse ? Déposez votre candidature ICI. Elle sera étudiée lorsqu’une opportunité se présentera !

A lire aussi : La régie de travaux déménagelle 

 

Podeliha, le 24 février 2021

facilisis in tempus id id, dolor. ante.