Podeliha va construire 110 logements industrialisés par an sur les 4 prochaines années

Passer d’une construction traditionnelle de logements à un mode constructif industrialisé, c’est l’un des engagements du partenariat signé entre Podeliha et Maine-et-Loire Habitat en avril dernier. Une consultation sera lancée en novembre prochain pour sélectionner les entreprises qui seront à l’œuvre pour concevoir, fournir et construire les logements hors site.

Podeliha et Maine-et-Loire Habitat mutualisent leurs ambitions

En avril dernier, Podeliha et Maine-et-Loire Habitat signaient un partenariat pour faire évoluer le logement social sur le territoire  :

  • en favorisant la mutualisation des moyens
  • en développant l’innovation sociale et technique
  • en mobilisant des moyens financiers communs.

Dans cette démarche de mutualisation, un sujet devient central : la construction de logements industrialisés. L’idée est de renverser l’approche « classique » (qui est d’adapter la maison au terrain), en concevant et en construisant des logements modulaires qui puissent être installés sur la plupart des parcelles. Il s’agit bien cependant de proposer plusieurs modèles de logements afin de répondre à l’ensemble des enjeux locaux (environnement urbain et paysager, dimensions du terrain…).

« La construction hors-site repose principalement sur la préfabrication et l’industrialisation, en déplaçant des heures du chantier vers l’atelier ou l’usine et de produire plus efficacement des éléments à forte valeur ajoutée pour la construction. Au niveau du chantier, les coûts et les délais sont maîtrisés, en gardant des enjeux de qualité du bâti. Sur le plan humain, cela permet d’améliorer les conditions de travail des compagnons, de former des apprentis en conditions améliorées et ainsi de rendre plus attractif la filière du bâtiment ! » explique Pierre Grange, Directeur du Développement et du Patrimoine chez Podeliha.

Aujourd’hui, près de 80 % des éléments d’un chantier peuvent être produits en usine !

Un volume de travaux garanti aux entreprises et un engagement pour l’environnement

L’objectif pour Podeliha est de réaliser 10 % de logements industrialisés de sa production annuelle dès 2022-2023. Cela représentera entre 110 et 120 logements par an sur 4 ans. Podeliha et Maine et Loire Habitat vont lancer en novembre prochain une consultation commune auprès des entreprises qui souhaitent participer aux projets de logements industrialisés. Dans le cadre de cet appel d’offres, les deux bailleurs sociaux garantiront aux sociétés retenues un volume annuel de commandes. Ces dernières pourront ainsi adapter leurs moyens de production en conséquence et garantir à la fois leurs prix et leurs délais. Elles bénéficieront d’une sécurité et d’un confort leur permettant d’investir dans la formation et la qualité de vie au travail. Les entreprises, quant à elles, s’engageront sur des constructions conformes à la Réglementation Environnementale 2020, applicable au 1er janvier 2022, et au label « Bâtiment Biosourcé ».

« Etre un acteur économique du secteur du bâtiment engagé et responsable, c’est donner des perspectives de marchés sécurisées aux acteurs du territoire afin de leur permettre d’investir dans leur outils et de créer une filière d’avenir » conclut Pierre Grange.

Podeliha, le 27 octobre 2021

id odio diam libero Lorem Praesent nunc dolor quis ut suscipit libero.