Podeliha livre 541 logements neufs et en réhabilite 1009 autres en 2021

Avec un parc de plus de 26 000 logements, Podeliha est l’un des plus gros acteurs immobiliers des Pays de la Loire. En 2021, la société poursuit son développement avec des programmes ambitieux de constructions et de rénovations. Ainsi, de grands chantiers de constructions neuves (541 logements) et de réhabilitations (1009 logements) dont les travaux ont été engagés dans les années précédentes, vont être livrés en 2021.

La Vendée en tête pour les constructions neuves !

Avec un parc de plus de 26 000 logements, Podeliha est l’un des plus gros acteurs immobiliers des Pays de la Loire. Au total, plus de 52 000 personnes sont logées par la société sur 370 communes de la région. Historiquement implantée sur le département de Maine-et-Loire (49), la société poursuit son développement conformément à son projet d’entreprise Tem’po, en Loire-Atlantique (44), en Maine-et-Loire (49), en Mayenne (53), en Sarthe (72) et en Vendée (85), pour répondre aux besoins des communes et des habitants ! C’est d’ailleurs le département de la Vendée qui connaîtra le plus gros développement en 2021 avec la livraison de 255 logements neufs, sans compter sur l’implantation de la société sur de nouvelles communes comme Saint-Hilaire-de-Riez et Brem-sur-Mer.

La fin des travaux pour 3 programmes importants au Mans et à Angers

Par ailleurs, depuis sa création, Podeliha est engagée dans la valorisation de son patrimoine avec des programmes ambitieux de réhabilitation. Le Maine-et-Loire et la Sarthe compteront le plus de logements réhabilités en 2021. La rénovation de l’emblématique résidence de Pontlieue au Mans et celles de Villesicard et Le Colombier à Angers représentent à elles seules 398 logements, soit 40% des rénovations en 2021.

 

Panorama illustré des chantiers qui se termineront en 2021,
certains auraient dû être livrés en 2020 si la crise sanitaire ne les avait pas retardés !

Podeliha, le 18 février 2021

Phasellus massa suscipit tristique porta. ut sem, venenatis