Podeliha crée sa « Fresque de la construction » et s’engage en faveur du climat

Chez Podeliha, le changement climatique devient un enjeu majeur de gouvernance transcrit dans son projet d’entreprise Tem’po par une politique environnementale ambitieuse. Le 11 mars dernier, les collaborateurs de la Maîtrise d’ouvrage de Podeliha étaient réunis pour élaborer leur « Fresque de la construction » et réfléchir sur les solutions pour construire et rénover des bâtiments afin de minimiser ses impacts carbone et adapter son patrimoine aux aléas climatiques.

« Les gaz à effet de serre (GES) ont un rôle essentiel dans la régulation du climat. Sans eux, la température moyenne sur Terre serait de -18 °C au lieu de +14 °C et la vie n’existerait peut-être pas. Toutefois, depuis le XIXe siècle, l’homme a considérablement accru la quantité de gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère. En conséquence, l’équilibre climatique naturel est modifié et le climat se réajuste par un réchauffement de la surface terrestre » (1). Devant ce constat, citoyens et acteurs de l’industrie se mobilisent pour faire évoluer les choses. Pour Podeliha, la réduction des gaz à effet de serre est un enjeu majeur de sa stratégie d’entreprise et une nécessité sociétale devenue prioritaire.

Emission des GES et réchauffement climatique : bien comprendre les liens de cause à effet pour bien agir !

Créée en 2020 par un collectif d’acteurs du bâtiment angevins, la Fresque de la construction organise des ateliers ludiques et collaboratifs pour appréhender l’impact de la construction sur le changement climatique et l’environnement. Il s’agit d’une adaptation de la Fresque du climat inventée en 2018, un jeu de cartes collaboratif pour comprendre collectivement la complexité du dérèglement climatique. Concrètement, les participants répartis en équipe disposent de cartes représentant les différentes composantes du secteur de la construction. L’idée est d’interagir pour retrouver les liens de cause à effet entre elles afin de construire leur propre représentation de ces liens et identifier les leviers d’action.

Une culture commune pour partager les solutions en faveur de l’environnement

Les 16 chargés d’opérations du département Maîtrise d’ouvrage de Podeliha étaient réunis – en présentiel et dans le strict respect des mesures sanitaires – pour co-créer leur propre Fresque de la construction pendant 3 heures. « L’idée avec ce temps fort était de sensibiliser tout le monde à l’impact de la construction et de la rénovation sur le climat et de construire ensemble une culture partagée pour une économie bas-carbone », livre Pierre Monteillet, Responsable du Département Maîtrise d’Ouvrage. « D’un point de vue managérial, l’intérêt de ce rendez-vous était de construire une dynamique d’équipe dans un contexte où nous avons, au sein du Département de la Maitrise d’Ouvrage, beaucoup de nouveaux arrivants et que depuis un an les équipes se sont peu croisées en raison des restrictions sanitaires » poursuit-il.

Renaud Bonnel, co-créateur de la Fresque de la construction et animateur de l’atelier du 11 mars chez Podeliha ajoute : “ Cet atelier permet de prendre le temps de mener une réflexion collective et collaborative sur les solutions de réduction de l’impact et de l’adaptation au changement climatique. Aujourd’hui, le secteur du bâtiment représente plus de 30% des émissions de gaz à effet de serre en France. Le recours massif au béton et au ciment dont la fabrication est responsable de plus de 6% des émissions de gaz à effet de serre mondiaux doit absolument être raisonné au profit des matériaux biosourcés. L’enjeu de réduire les GES est donc de taille ! Et Podeliha, parce qu’elle agit à la fois sur la construction et la rénovation sur du long terme est donc concernée. C’est donc particulièrement intéressant pour nous de l’accompagner dans le cadre de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) ».

« A l’issue de cet atelier, ce qui est intéressant c’est de constater que nous avons désormais tous bien conscience que tout est systémique et qu’il nous faut agir sur tous les chaînons de la construction. Cette nécessaire réflexion s’inscrit dans la formalisation de la politique environnementale de Podeliha, à travers son projet d’entreprise Tem’po, qui va trouver des applications très concrètes dans les mois qui viennent », assure Pierre Monteillet.

 

 

 

(1) source : https://www.ecologie.gouv.fr/changement-climatique-causes-effets-et-enjeux

 

Podeliha, le 6 avril 2021

consequat. porta. sem, neque. eleifend quis leo amet,