Mutations interbailleurs à Nantes : un dispositif qui fait ses preuves!

Immobilière Podeliha, dont le patrimoine se développe sur Nantes Métropole, a signé en 2017 la charte « Mutations inter-bailleurs » pour faciliter la mobilité dans le parc social et mieux répondre aux besoins des locataires dont la situation change.

Depuis 2013, les bailleurs de Nantes Métropole ont développé conjointement avec l’ADIL de Loire-Atlantique, le dispositif « Mutations inter-bailleurs » qui a pour objectif de faciliter les mutations dans le parc social, dans des délais raisonnables, grâce à une offre adaptée plus large.

Faire face aux changements de situation des locataires

Immobilière Podeliha s’est associée à cette démarche depuis 2017. Pour Anne-Laure Chevé, responsable du Département Clientèle, « ce dispositif unique permet un vrai travail partenarial pour répondre avec souplesse et réactivité à des situations personnelles ou familiales complexes auxquelles le bailleur d’origine n’a pas de solution ».

Les demandes de mutations sont motivées par des raisons de santé, de handicap et/ou des raisons d’âge, des raisons économiques, mais aussi de sous-occupation ou de sur-occupation.

Ces demandes sont étudiées par le comité technique qui se réunit une fois par mois et qui fait le lien avec l’ensemble des logements disponibles dans le parc social, communiqués par les bailleurs.

Accueillir et accompagner

La réussite de ce dispositif passe par trois étapes incontournables :

  • Le diagnostic approfondi de la situation du ménage, notamment entretien et visite à domicile, (réalisé par une chargée de mission de l’ADIL) ainsi que le recueil de l’expression de ses souhaits et de ses besoins,
  • La proposition adaptée par une offre suffisante des bailleurs sociaux dans un délai court, supposant la connaissance des patrimoines locatifs,
  • Un accompagnement personnalisé au travers d’aides à la mutation.

Cette démarche partenariale contribue ainsi à l’accompagnement des locataires dans leur parcours au sein du parc social et permet d’offrir de bonnes conditions d’accueil aux familles dans leur nouvel environnement résidentiel.

Chiffres clés

En 2017, 266 demandes de mutations ont été enregistrées, dont 59 % pour des problèmes de santé. 158 mutations ont été réalisées. 63 % ont accepté la mutation dès la première proposition. 40 % des mutations concernent des ménages isolés et 21 % des familles monoparentales. Immobilière Podeliha quant à elle a transmis 1 demande de mutation et a attribué 8 logements à des bénéficiaires du dispositif « mutation inter-bailleurs ».

Immobilière Podeliha le 28 mai 2018

adipiscing Aenean id vulputate, libero ultricies neque. Praesent Aliquam dictum commodo