Les Voisins d’Yvette : l’habitat participatif s’invite sur la ZAC Verneau à Angers

Un nouveau projet d’habitat participatif voit le jour à Angers sous l’impulsion de Podeliha Accession. Les travaux de la résidence Les Voisins d’Yvette débutent cet été sur la ZAC Verneau, selon les désirs exprimés par les futurs foyers qui y partageront plusieurs espaces communs. Il reste encore trois logements pour rejoindre l’aventure en accession sociale.

C’est quoi l’habitat participatif ?

Faire du « vivre ensemble » un projet concret, c’est ce que propose l’habitat participatif. En 2014, la loi ALUR lui a donné un statut juridique et une définition : l’habitat participatif est « une démarche citoyenne » permettant à des acquéreurs de s’associer pour concevoir « leurs logements et des espaces destinés à un usage commun […] et, le cas échéant, d’assurer la gestion ultérieure des immeubles construits ou acquis ». 

Ce concept va plus loin que la tendance coliving ou l’habitat partagé. Ici, les acquéreurs peuvent se réunir au sein d’une société d’habitat participatif – une coopérative ou une société d’autopromotion – afin de décider collectivement des orientations (plans, équipements et pièces communes, règlement de copropriété, etc.). 

Les Voisins d’Yvette, un projet en cohérence avec la métamorphose de Verneau

En 2012, la ZAC Verneau est créée à l’entrée d’Angers pour réhabiliter une parcelle de 9 hectares du quartier des Hauts de Saint-Aubin. L’aménageur angevin Alter a souhaité y inclure un projet d’habitat participatif parmi les 425 logements à bâtir sur le périmètre de cette opération de rénovation urbaine soutenue par l’ANRU. 

C’est Podeliha Accession – sous la marque Les Castors Angevins – qui a été retenue pour le mener à bien, après une première expérience similaire réussie : l’éco-quartier « Les Prés » sur le plateau des Capucins, à Angers. Le cahier des charges : réaliser une résidence de neuf logements sur trois niveaux et un terrain de 1 140 m², en concertation avec les futurs occupants. Avec deux points importants : des acquéreurs devant répondre aux critères de l’accession sociale et couvrant plusieurs générations. 

Le projet étape par étape

Une opération d’habitat participatif n’est pas un projet immobilier comme les autres. «À la différence d’une résidence neuve classique, le process est inversé » explique Edmée Sautjeau, Chargée d’opérations pour Podeliha Accession. Voici en détail les étapes du projet Les Voisins d’Yvette : 

1. Recherche des acquéreurs

« Avec l’aide de l’assistance à maître d’ouvrage du collectif Echafauder, nous avons communiqué par le biais d’une plaquette et sur les réseaux sociaux durant plusieurs mois en 2019 pour faire connaître le projet et trouver des familles, des couples ou des personnes seules intéressées par la démarche. » Résultat : une quinzaine de foyers ont participé à la première réunion d’information le 5 octobre.

2. Choix de l’architecte

Après un premier atelier de conception à l’automne 2019, les futurs acquéreurs ont poursuivi leur travail autour d’un programme avant de choisir l’équipe de maîtrise d’œuvre. « Les auditions ont eu lieu en visio-conférence lors du premier confinement en avril 2020 » précise Edmée Sautjeau. « Les Voisins d’Yvette ont notamment choisi l’atelier d’architecture nantais Cartouche, en pointe sur le processus de conception collective qu’exige l’habitat participatif. »

3. Élaboration du projet

Toujours en distanciel, « le groupe a poursuivi ses échanges pour livrer sa vision de son logement et imaginer ensemble des espaces partagés », en lien avec l’architecte afin de permettre à ce dernier de proposer différents scénarios de plan-masse synthétisant ces souhaits. « Les acquéreurs ont notamment exprimé leur volonté de disposer d’un espace commun de 30 m² incluant une salle d’eau et une cuisine pour l’organisation de réunions et dîners. Ils souhaitent aussi partager une buanderie avec lave-linge et sèche-linge, et ils ont également souhaité disposer de grands paliers – 15 à 20 m² – afin d’en faire des lieux conviviaux entre les appartements. Ils vont également partager en extérieur un jardin d’une centaine de mètres carrés, un abri à vélos et un parking extérieur de 9 places. » 

4. Travaux de construction 

Une fois le permis de construire obtenu en octobre 2021, les travaux débutent cet été pour une durée de 16 mois.

5. Remise des clés 

Elle est programmée pour le 1er trimestre 2024.

Comment rejoindre Les Voisins d’Yvette ?

Depuis le début du projet, plusieurs foyers ont dû renoncer au projet et d’autres l’ont rejoint en cours. « Nous avons actuellement six logements sur neuf qui ont trouvé preneur, avec une grande diversité de profils comme nous le souhaitions » confie Edmée Sautjeau. « Une famille avec deux enfants, un couple avec un enfant en projet et un autre couple sans enfant, une famille monoparentale, un actif et un retraité. » 

Il reste trois logements disponibles : 

  • Un 2 pièces de 44 m² au 2e étage au prix de 164 859 euros TTC
  • Un 3 pièces de 73m² au 2e étage au prix de 207 403 euros TTC 
  • Un 4 pièces de 77 m² au rez-de-chaussée au prix de 209 531 euros TTC 

Vous êtes intéressé ? Contactez Les Castors Angevins par téléphone (Nelly au 06.33.76.71.02) ou par mail (les_voisins_yvette@framalistes.org). 

 

Podeliha, le 24 août 2022

dapibus elementum tristique ipsum ut velit, eget