Les Habitants solidaires : créateurs de liens dans leur résidence et interlocuteurs privilégiés entre locataires et bailleur

Plus qu’un bailleur social, Podeliha est un acteur local impliqué, ayant à cœur que ses locataires vivent bien et se sentent intégrés dans leur quartier. Grâce à la mise en place de son réseau d’Habitants solidaires, elle mène des actions au cœur des quartiers pour développer le lien social et favoriser le vivre et faire ensemble… Retours sur le 3e Rencontre annuelle de ses Habitants Solidaires.

Le 18 octobre dernier avait lieu, dans le quartier du Lac de Maine, la 3e Rencontre annuelle des Habitants Solidaires de Podeliha autour de la thématique du développement durable. Pour rappel, les Habitants solidaires, qui sont des locataires volontaires, encouragent et développent des actions participant à l’amélioration du cadre de vie dans les résidences. « Pour Podeliha, ces rencontres sont importantes, car elles réunissent nos interlocuteurs privilégiés – les Habitants solidaires, nos partenaires et nos collaborateurs – pour faciliter l’interconnaissance et créer des synergies. Cette invitation, à la fois conviviale et pédagogique, est aussi une façon de remercier chacun pour son investissement et sa confiance », témoigne Gonzague Noyelle, Directeur Général.

Des rencontres « inspirantes »

Pour animer cette journée, Podeliha a fait appel à différents partenaires. La Compagnie Myrtil Mélie-Mélis animait les échanges du matin sur le thème des actions portées par les Habitants solidaires avec les autres acteurs, en favorisant les expressions et en guidant les réflexions. Le déjeuner, anti-gaspi, était préparé par Solidarifood à partir de denrées alimentaires récupérées. Enfin, l’après-midi était consacrée à des visites : la Maison de l’Environnement et de patrimoine, la résidence du Haut Chêne récemment réhabilitée, et un exemple d’habitat participatif « Habitat Différent » construit il y a 30 ans par Podeliha.

Cette dernière visite a été particulièrement appréciée par les Habitants Solidaires, qui ont découvert « un lieu de vie et des personnes partageant nos valeurs autour du vivre et du faire ensemble dans un esprit de partages et d’échanges. C’est un peu le lieu de vie idéal pour moi ! » livre Karine Soutade, Habitante solidaire du Lac de Maine depuis décembre 2018. Avant d’ajouter : « A mon échelle, j’essaye dans mes actions au quotidien, et en tant qu’Habitante solidaire, de tisser des liens, de proposer des petites actions pour mieux vivre tous ensemble. Par exemple, je viens de lancer le projet de jardinières partagées dans mon quartier et mes voisins sont très enthousiastes ! Nous venons de terminer la construction des bacs, et nous nous réunissons la semaine prochaine pour voir ce que nous allons planter… ». Aliamani Omar est quant à lui Habitant solidaire sur le quartier de la Roseraie et prend son rôle très à cœur. « Je suis Habitant Solidaire depuis 2016. J’ai beaucoup apprécié cette journée qui m’a permis de rencontrer mes « collègues » et des partenaires que je ne connaissais pas. C’est important de prendre le temps de réfléchir à son rôle dans la communauté. J’aime beaucoup être utile aux nouveaux arrivants, les accueillir et les aider à s’installer. Je fais volontiers la visite de mon quartier pour leur montrer où se trouvent la crèche, la mairie, le centre de loisirs, la bibliothèque… Je milite dans différentes associations et c’est pour moi naturel d’être un Habitant solidaire au quotidien ! »

Les Habitants solidaires : un dispositif à développer

« Pour Podeliha, les Habitants solidaires sont des interlocuteurs privilégiés, des habitants sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour transmettre des informations et nouer un dialogue constructif. En tant qu’experts d’usage, ils sont aussi en capacité de nous faire de précieux retours sur leur cadre de vie et celui de leurs voisins. Cela nous permet de mieux comprendre les besoins de nos locataires, et donc de mieux y répondre. Pour toutes ces raisons, il est envisagé de développer le dispositif des Habitants solidaires au-delà d’Angers et son agglomération, car c’est un dispositif qui fonctionne et qui œuvre pour une valeur qui nous est chère : celle du bien vivre ensemble ! » conclut Gonzague Noyelle.

Vous êtes locataire et vous êtes intéressé pour participer à la vie de votre quartier ? Inscrivez-vous ou posez vos questions sur habitants-solidaires@podeliha.fr

Podeliha le 4 novembre 2019

leo porta. lectus felis nec eleifend dictum justo amet, Phasellus ut