Le Directeur général d’Immobilière Podeliha : Vice-président de l’USH Pays de la Loire

Gonzaque Noyelle, Directeur général d’Immobilière Podeliha, a été nommé en avril Vice-président de l’Union Sociale pour l’Habitat des Pays de la Loire. L’USH, qui  représente à l’échelle nationale quelque 720 organismes hlm, les accompagne dans leur action professionnelle pour contribuer collectivement à la politique du logement.

Dans le cadre de cette fonction, pouvez-vous nous décrire quel est votre rôle, quelles sont vos missions ?

J’ai vocation à représenter les bailleurs du Maine-et-Loire au sein de l’Union Sociale pour l’Habitat. Il m’appartient donc de faire remonter à l’échelon régional les spécificités des acteurs et des problématiques du département. J’aurai également à échanger avec nos partenaires (préfecture, intercommunalité…) sur les problématiques qui nous lient sur les enjeux du logement social en Maine-et-Loire : la vente, le prix du foncier, la gestion de proximité…

En quoi est-ce important qu’Immobilière Podeliha soit représentée au sein de l’Union Sociale pour l’Habitat ?

Avec près de 26 000 logements sur la région, dont plus de 18 000 en Maine-et-Loire, nous représentons près de 30 % des logements sociaux des ESH. Nous intervenons également, via nos filiales (Podeliha Accession et Les Trois Roches) sur des sujets relatifs à la vente de logements dans le neuf et dans l’ancien, ainsi qu’en matière de copropriété. Le fait d’être un acteur global de l’immobilier rend notre représentation légitime et, je pense, utile !

Quelles valeurs souhaitez-vous mettre avant dans le cadre de votre fonction ?

Le logement social est un enjeu national mais empreint de réalités locales. Il est donc essentiel d’être en proximité. Le contexte nécessite d’être réactif, car c’est le souhait de nos clients et de nos partenaires, mais aussi d’établir des stratégies long terme pour la pérennité de nos entreprises et de nos actions. La richesse des échanges au sein de l’USH et la qualité des acteurs du territoire rend extrêmement vivante cette instance d’échange. Nous entreprendrons d’ailleurs prochainement une réflexion collective pour déterminer notre plan de travail à trois ans, entre les bailleurs du Maine-et-Loire dont je ne suis que le représentant.

Immobilière Podeliha le 9 mai 2019

Praesent ipsum diam elit. adipiscing commodo Aliquam Nullam id mattis Donec