La reconversion de la manufacture des Allumettes à Trélazé en ordre de marche !

Le chantier de l’ancienne manufacture des Allumettes à Trélazé était ouvert au public pendant les Journées nationales de l’architecture 2018, l’occasion de mieux comprendre l’ambitieux projet de réhabilitation de ce site historique dont Immobilière Podeliha est aujourd’hui le propriétaire et l’aménageur.

Démystifier la façon de construire auprès du grand public

Lors des Journées nationales de l’architecture les 19, 20, 21 octobre derniers, le projet de reconversion de l’ancienne manufacture des Allumettes était ouvert au public ! En effet, Plan5, regroupement des acteurs de la diffusion et de la promotion de l’architecture en Pays-de-la-Loire, proposait des visites de chantier, animées par les acteurs du projet : Immobilière Podeliha, propriétaire des lieux et aménageur du site, le Cabinet d’architecture Latitude et Bouygues Bâtiment Grand Ouest.

Démystifier la façon de construire, tel est l’enjeu de ces journées qui s’articulent autour de trois axes : la visite, le dessin et le film. Ainsi, en amont de ces journées de visite, Plan5 avait également invité un dessinateur et un vidéaste à livrer leur regard sur ce chantier d’exception à travers leur art. Le carnet de croquis des Allumettes a été confié à Alexis Gauchet, architecte, dont le travail, empreint de poésie, est à feuilleter en cliquant ICI et la réalisation du film à Mathieu Dellale, réalisateur, qui apparaît ci-après.

Une rénovation ambitieuse

Sur l’ancienne manufacture des Allumettes à Trélazé, Immobilière Podeliha est en train d’achever la construction de 52 logements collectifs en location dans les anciennes halles B et C, qui seront livrés à la fin de l’année. Ce projet fait suite à une première tranche de travaux qui consistait en l’implantation d’une grande surface Lidl.

Conscientes de la grande valeur historique et patrimoniale de l’ancienne manufacture des Allumettes et de sa place à part dans le paysage trélazéen, les équipes d’Immobilière Podeliha ont travaillé en collaboration étroite avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) des Pays de la Loire, la Ville de Trélazé et les associations CLCV et Sauvegarde de l’Anjou. Le choix a été fait de conserver les éléments architecturaux d’importance, en mettant en valeur en premier lieu les structures bétons remarquables des halles, et garder l’esprit industriel qui règne sur ce site. Actuellement, l’ensemble des acteurs planchent sur la mise en valeur urbaine de la dernière cheminée du site et de l’imposante structure du château d’eau.

D’autres opérations immobilières, comme la construction de logements en accession à la propriété et de logements privés, ou encore de locaux d’activité, sont actuellement en phase d’étude. L’ensemble de ces opérations s’inscrit dans une réhabilitation plus large visant à transformer cette véritable friche industrielle en un nouvel ensemble urbain mêlant logements, commerces, espaces paysagers et lieux publics, pour y accueillir à terme 1200  habitants.

 

Immobilière Podeliha, le 24 octobre 2018

mattis libero diam nunc luctus ut felis non Aliquam amet, Donec risus.