[ Innovation ] L’intelligence artificielle bienveillante au service du maintien à domicile des seniors

Depuis de nombreuses années, Podeliha répond aux préoccupations quotidiennes des personnes âgées en leur proposant un habitat adapté selon le label « Habitat Senior Services Plus » ou en réalisant des travaux d’adaptation favorisant le maintien à domicile des séniors. Dans la volonté de toujours mieux accompagner ses locataires en innovant, Podeliha porte une attention particulière aux solutions d’assistance de l’intelligence artificielle, en plein essor. Une façon désormais incontournable d’apporter protection et assistance aux locataires seniors afin de leur permettre de rester le plus longtemps possible en autonomie chez eux. C’est ainsi que le projet MADOLIHA, initié en collaboration avec la start-up angevine Solinnov, a vu le jour.

Une solution innovante pour un sujet sociétal majeur

Dans un contexte où à l’horizon 2050, une personne sur trois aura plus de 60 ans, le vieillissement et le maintien à domicile représentent des enjeux sociétaux de premier ordre pour les bailleurs sociaux. Podeliha recense aujourd’hui plus de 500 logements labellisés Habitat Senior Services Plus dans son parc immobilier pour accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie qui souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible. Par ailleurs, un budget est alloué chaque année pour adapter certaines pièces du logement –notamment la salle de bain- aux besoins des locataires lorsque leur état de santé le nécessite. En 2019, il s’est élevé à 280 000 €. Mais pour aller encore plus loin, Podeliha expérimente une solution développée par Solinnov, spécialiste en domotique, qui « déploie des systèmes innovants pour transformer un habitat « standard » en maison connectée bienveillante œuvrant pour améliorer le confort, la sécurité et la qualité de vie des habitants, tout en préservant l’environnement » selon Nicolas Deveaux, Directeur Scientifique, Recherche et Développement chez Solinnov.

Comment ça fonctionne concrètement ?

Un ensemble d’équipements et de capteurs sont installés dans le logement pour détecter des situations « anormales » au regard des habitudes de vie du locataire : porte d’entrée restée ouverte, un robinet qui coule trop longtemps, une cuisson trop longue, une chute, une intrusion, etc. La solution Solinnov agit alors automatiquement en conséquence grâce à un système d’alertes en prévenant en temps réel le résident ou la personne référente, mais peut aussi couper l’eau ou l’alimentation de la plaque de cuisson par exemple si la situation est jugée préoccupante. L’autre point intéressant est que ce dispositif permettra aussi de réaliser des économies d’énergie, grâce à une gestion très fine depuis l’application développée par Solinnov en partenariat avec Urmet, disponible sur un smartphone ou une tablette. Nicolas Deveaux parle « d’habitat bienveillant ou d’habitat augmenté, car le logement devient “actif” grâce à l’intelligence artificielle qui analyse les habitudes et façons de vivre des habitants. Le système Solinnov est apprenant, évolutif et dynamique. Il étudie également en temps réel et de façon globale la situation du logement et de ses occupants, ce qui lui permet d’agir et de réagir en conséquence et selon les besoins. »

Un premier projet à Saint-Barthélemy d’Anjou

Une première expérimentation appelée MADOLIHA (pour un Meilleur Accompagnement à Domicile) verra le jour en 2022 sur la commune de Saint-Barthélemy d’Anjou. Les locataires seront acteurs du projet pour le faire évoluer selon leurs besoins réels et concrets. « Avec ce projet, nous réaffirmons notre engagement de services auprès de nos résidents, spécifiquement pour nos locataires seniors. Cela nous permet de renforcer la prévention et de garantir le maintien à domicile sécurisé. Il s’agit de prévenir, de rassurer, de lutter contre l’isolement et de maintenir le lien social, si précieux pour le bien être de chacun », assure Véronique Lardeux, responsable du service Habitat et Vie Sociale. « Avec ce projet axé sur 5 axes - confort, sécurité, assistance, économies d’énergie et lien social – nous souhaitons accompagner le processus de vieillissement propre à chacun avec des solutions nouvelles, adaptables, non stigmatisantes pour l’habitant et pouvant être déployées à des coûts maitrisés », conclut Stanislas Fournier, chef du service maintenance de Podeliha.

 

Podeliha, le 28 octobre 2020

ut elit. pulvinar felis odio libero ipsum et,