Environnement, nouveaux usages : l’écoquartier des Echats III augure le logement social de demain

Conjuguer mixité sociale, nouvelles formes urbaines et faible impact environnemental : c’est le défi que relèvent Podeliha et Podeliha Accession au sein de l’écoquartier des Échats III à Beaucouzé. Entre ville et campagne, l’opérateur immobilier renouvelle l’habitat en territoire péri-urbain avec des îlots d’habitations adaptés aux nouveaux usages. Ils s’articulent autour d’un bâtiment emblématique, la Grange Rouge, primé d’un sceau de l’excellence pour « la qualité du logement de demain » par les ministères du Logement et de la Culture.

Une intégration environnementale exemplaire

À l’ouest d’Angers, Beaucouzé cultive son esprit village et préserve son identité rurale avec plus de la moitié des sols occupée par des terres agricoles. C’est dans cette démarche que la commune a souhaité faire de l’écoquartier des Echats III un modèle péri-rural en phase avec les enjeux d’aujourd’hui et les aspirations de demain. Podeliha s’est inscrit dans ce processus d’urbanisation raisonné en impliquant de potentiels futurs occupants dans une phase inédite de co-réflexion et co-conception en amont du programme.

Le résultat : un écoquartier pleinement intégré à son environnement naturel. Podeliha et Podeliha Accession ont imaginé un projet mixte de 28 logements collectifs sociaux et 14 logements en accession sociale, répartis en 6 bâtiments de taille raisonnable, avec des espaces extérieurs et paysagers généreux, comme autant de clairières jalonnant la « forêt qui pousse » au rythme des cheminements piétons faisant la part belle aux mobilités douces. Quatre maisons individuelles en accession sociale complètent l’offre de 46 logements sociaux bioclimatiques. Pour respecter la réglementation environnementale la plus exigeante (RE2020), les bâtiments utilisent des matériaux écologiques et profitent d’une orientation optimisée afin de maximiser les apports solaires naturels et réduire les besoins énergétiques. La production est quant à elle assurée par des pompes à chaleur collectives et des poêles individuels à pellets. La dimension et la qualité des espaces paysagers favorisent quant à elles les aménités extérieures, les îlots de fraîcheur et la biodiversité.

C’est grâce à cette addition de réponses – auxquelles on peut ajouter la récupération d’eaux pluviales – que l’écoquartier des Échats III réduit son empreinte carbone et favorise la biodiversité.

La Grange Rouge, une création architecturale inspirante

Renouveler l’imaginaire urbain et faire le lien avec la vocation rurale du territoire méritait bien un projet architectural ambitieux conçu par l’atelier d’architecture Petit Œuvre. Un bâtiment central est appelé à être l’emblème de l’îlot avec sa forme de grange en référence au passé agricole des lieux. Mais la Grange Rouge ne fait pas que caractériser le quartier, elle incarne sa vision des nouveaux usages en prônant le partage et l’évolutivité. Elle est pensée comme un espace partagé abritant des stationnements (voitures et vélos) et un tiers-lieu, tout en conservant une capacité à s’adapter à d’autres activités pour accueillir un marché couvert, des bureaux ou des ateliers par exemple, dans les années à venir.

C’est cette audace architecturale et cette réversibilité qui ont valu à la Grange Rouge d’obtenir le sceau de l’Excellence « Engagés pour la qualité du logement de demain » délivré conjointement par les ministères du Logement de la Culture.

Les 46 logements sociaux de l’écoquartier des Échats III s’inspirent de la même manière des évolutions sociétales pour anticiper les mutabilités à venir. L’idée : proposer une pièce en plus sans toucher à la surface des maisons et appartements, afin de demeurer dans l’enveloppe financière des locataires et acquéreurs d’un logement social. Le fruit d’une réorganisation de l’agencement intérieur pour s’adapter au télétravail ou aux différentes configurations de la cellule familiale.

Les travaux de l’écoquartier des Échats III débuteront fin 2022 pour une livraison fin 2024.

Illustration : ©Petit Œuvre

 

Podeliha, le 06 avril 2022

sit ipsum Phasellus dolor tempus Curabitur ut efficitur. massa ut dictum