Des logements pour favoriser l’embauche de nouveaux salariés en pays segréen

A l’heure où la situation économique et sociale des entreprises reste préoccupante en cette période de crise sanitaire, en particulier pour les TPE/PME, il est plus que nécessaire d’accompagner celles qui se réorganisent pour préparer l’après confinement. En février dernier, Podeliha signait avec Anjou Bleu Communauté et des partenaires associés, une convention proposant des solutions de logement avantageuses pour favoriser l’embauche de nouveaux salariés dans le pays Segréen. Ce dispositif vient d’être activé en période de confinement et Podeliha a permis à un salarié nouvellement recruté de s’installer dans un logement proche de son lieu de travail. Retour sur les objectifs de cette convention :

Anjou Bleu Communauté, la communauté de communes du Segréen, abrite de grandes entreprises, telles que Longchamp, La Toque Angevine, Manitou, Eolane… Pour faciliter le recrutement de nouveaux collaborateurs, Anjou Bleu Communauté et ses partenaires ont signé en février dernier une convention Emploi-Mobilité-Logement.

En effet, la mobilité géographique peut représenter un frein à l’emploi et au développement des territoires. C’est pourquoi un accès facilité au logement est un axe stratégique dans le soutien au dynamisme du Segréen. Ainsi, la convention de partenariat réunit autour de la même ambition des acteurs qui œuvrent pour le logement et ceux qui contribuent au développement économique et au plein emploi du territoire. Podeliha est donc partie prenante de ce nouveau dispositif, en accord avec sa mission sociale, son ancrage dans les territoires et son action en faveur des dynamiques économiques régionales.

Ainsi, cette convention – signée entre Anjou Bleu Communauté, ASDEPIC*, Maine-et-Loire Habitat, Podeliha et Action Logement – prévoit pour les futurs embauchés des entreprises du Segréen :

  • Un logement gratuit pendant 6 mois
  • Une étude de situation pour permettre de bénéficier des aides proposées par Action Logement dans le cadre de la mobilité
  • Le maintien dans le logement à l’issue des 6 premiers mois.

Le loyer et les charges sont supportés par Anjou Bleu Communauté qui versera une subvention maximale de 108 000 € à l’association ASDEPIC, calculée en fonction du nombre de logements mobilisés (dans la limite de 30). L’association assure la gestion locative de l’ensemble des logements loués. Au préalable, Action Logement Services étudie chaque situation et mobilise les aides éventuelles dont il dispose. Au-delà des 6 mois, le locataire peut conserver son logement (glissement de bail) s’il remplit les obligations d’éligibilité. Si tel n’est pas le cas, des dispositions de dérogation sont prévues ou encore le relogement dans le parc privé.

Podeliha s’est engagée à réserver 15 logements, convaincue que l’accès au logement représente un réel atout pour attirer de futurs salariés en mobilité. Bien que cette convention ait été signée avant le confinement, ce nouveau dispositif permettra de préserver le dynamisme économique local et de plein-emploi sur ce territoire.

 

Podeliha, le 30 avril 2020

in odio eleifend sit massa suscipit leo. eget fringilla libero Praesent