Coup d’envoi d’une étape clé de la rénovation du quartier de Monplaisir à Angers

Le lancement de la démolition de la « barre » de l’Europe, emblématique dans le quartier de Monplaisir à Angers, a été signé le 2 décembre. Une opération attendue et empreinte de nostalgie qui marque le début du renouvellement urbain du quartier.

Accompagner les collectivités et participer aux dynamiques de leurs territoires

Annoncée depuis presque un an et demi, la déconstruction de la « barre » de l’Europe à Monplaisir à Angers a débuté début décembre, et va se poursuivre jusqu’en avril 2020. Le bâtiment emblématique du quartier, construit en 1966 pour répondre au fort besoin en logements d’après-guerre, aura accueilli des centaines de familles ! Sa démolition marque le début du programme de renouvellement urbain à Monplaisir, mené par l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine).

« Cette déconstruction va être à l’origine de la restructuration de la centralité du quartier, et également facteur d’une nouvelle dynamisation. Elle permettra d’une part, le réaménagement du campus éducatif et d’autre part, la création d’axes de circulation structurants pour le nouveau cœur de quartier. Cette opération répond aux enjeux d’ouverture au sein du quartier, et ses équipements bénéficieront d’une meilleure visibilité », commente Pierre Monteillet, responsable du département Constructions Neuves et Amélioration du Patrimoine.

Il s’agit d’une des plus grosses démolitions de Podeliha, puisque l’immeuble comprend pas moins de 10 étages. 100 logements vont donc être détruits, mais Podeliha s’est engagée à en construire autant à Angers, de manière à préserver l’équilibre en nombre de logements à loyer modéré sur ce territoire.

Le relogement des familles : un défi humain relevé !

La démolition de la « barre » de l’Europe a un impact humain et émotionnel fort, dont Podeliha a eu à cœur de tenir compte. Elle a ainsi dédié une collaboratrice, Coraline, à l’accompagnement de chaque famille dans son relogement. Ce fut un travail de plus de deux ans du service Habitat et Vie sociale pour proposer de nouveaux logements. Podeliha s’était en effet engagée sur un certain nombre de points, comme le fait d’assurer un relogement au plus proche du besoin des familles (quartier, typologie, proximité de l’emploi et/ou des écoles…) et de prendre en charge les frais liés au déménagement… Attentive au bien-être de ses locataires, l’accompagnement individuel de chaque famille a abouti avec succès au relogement de tous les locataires de la « barre » de l’Europe, lançant ainsi le démarrage des travaux de déconstruction. Rendez-vous dans environ 4 mois pour l’opération la plus spectaculaire de cette démolition : le grutage du bâtiment… on vous en dit plus en 2020 !

 

Podeliha, le 11 décembre 2019

elementum Aliquam Nullam accumsan adipiscing efficitur. Donec sed