Connaissez-vous les Kaps ? Une combinaison singulière entre colocation et actions solidaires au sein des quartiers prioritaires

Les KAPS (Kolocations À Projets Solidaires) permettent à des jeunes de 18 à 30 ans de vivre en colocation tout en s’impliquant au quotidien auprès des habitants pour créer du lien social et contribuer aux mieux vivre ensemble. Après 9 ans d’expérimentation, le projet est arrivé à Angers en 2019 et Podeliha s’est tout de suite engagée dans la démarche en réservant trois logements aujourd’hui investis par 8 “kapseurs”, sur les quartiers de Grand Pigeon et Savary.

Des liens solidaires au cœur des quartiers

Les Kolocations à Projets Solidaires sont portées par l’AVEV (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville) qui lutte contre les inégalités dans les quartiers et met l’éducation au centre de ses actions. Les KAPS proposent à des jeunes de vivre en colocation dans un logement à loyer modéré dans des quartiers populaires et d’aider les habitants par des actions collectives, comme la sensibilisation à l’environnement ou l’accompagnement au numérique. Chaque Kapseur s’engage également à assurer du soutien scolaire auprès d’un enfant du quartier.

Rencontrer les habitants, les écouter, recréer du lien entre les voisins en imaginant des projets originaux et créatifs pour améliorer ou animer leur quotidien, mais aussi l’envie de partager une communauté d’entraides et de valeurs communes avec ses colocs : c’est tout ça être Kapseur !

 

 

Apprendre à vivre ensemble dans les quartiers prioritaires

À Angers, le projet est soutenu et financé par plusieurs partenaires dont deux bailleurs sociaux : Angers Loire Habitat et Podeliha. Emilie Mary, coordonnatrice Kaps à l’AFEV d’Angers, encadre les 20 jeunes kapseurs angevins pour les aider à monter leurs projets et les accompagner au quotidien dans leurs missions solidaires, dans deux quartiers prioritaires : Grand Pigeon et Savary. « Pendant le confinement, j’ai vu que le travail que nous faisions portait ses fruits, car tout une chaine de solidarité s’est mise en place. Dans le quartier Grand Pigeon, les kapseurs ont organisé une livraison de paniers de légumes dans le cadre de l’initiative “Adopte un maraîcher”. L’un d’entre eux a même installé une tyrolienne entre les logements pour échanger des repas ! »

Cyril et Florian, deux kaspeurs en colocation dans la résidence située rue de Jérusalem, au cœur du Grand Pigeon, ont apprécié la vie en collectivité et le lien avec les voisins. « Nous avons rencontré beaucoup de monde, des gens très différents et nous avons clairement dû nous adapter et faire preuve de tolérance pour nous entendre avec tout le monde ». Pour Florian, étudiant en agronomie, Kaps était un moyen de mettre en pratique ses valeurs d’entraide et de solidarité, et de s’impliquer concrètement sur le terrain auprès des habitants. Cyril, en formation professionnelle et impliqué depuis toujours dans le milieu associatif, explique son engagement : « Trier ses déchets, c’est bien, mais c’est une pratique très individualiste. J’avais envie de faire un travail collectif, en lien avec les autres, qui comptait à l’échelle locale. Nous avons organisé une CleanWalk en février au cours de laquelle nous avons collecté plus de 40 kilos de déchets dans le quartier de Grand Pigeon. »

Une opération réussie grâce à la mobilisation des habitants… et une vidéo à la clé réalisée par Cyril.

 

Une belle mobilisation des Kapseurs

Depuis leur installation en septembre 2019, les Kapseurs n’ont pas manqué d’inspiration pour s’investir dans leurs quartiers avec les habitants. Par exemple, lors la fête de l’Hiver au centre Marcelle Menet, les 9 Kapseurs de Grand Pigeon ont animé un atelier de fabrication de jeux avec du matériel récupéré lors de différentes collectes. Une vingtaine d’enfants et de parents y ont participé et ont pu repartir avec leurs jeux. Ils ont aussi animé des ateliers de fabrication de produits ménagers maison sur les deux quartiers.

Pour Podeliha, ce dispositif – à l’instar des Habitants Solidaires avec lesquels les jeunes Kapseurs sont mis en relation – entre pleinement dans ses missions d’utilité sociale et dans son engagement sociétal : agir dans l’intérêt des habitants et contribuer concrètement et quotidiennement au mieux vivre ensemble. C’est donc sans hésitation que le dispositif Kaps est reconduit pour 2020-2021 avec un appartement supplémentaire permettant d’accueillir de nouveaux kapseurs !

 


RECHERCHE KAPSEUR/KAPSEUSE

Etudiants, volontaires en service civique, apprentis ou actifs de moins de 30 ans, tu disposes de quelques heures par semaine avec une forte envie de t’engager et de mettre ta créativité dans un projet de solidarité avec des colocs ?

La vie en colocation + actions solidaires dans le quartier = expérience grandeur nature de communauté et de solidarité à valoriser dans ton CV ! L’Université d’Angers reconnait l’engagement des kapseurs et la valorise dans les cursus.

        • En savoir +, clique ICI 
        • Si tu es intéressé·e : kaps.angers@afev.org

 

 

Podeliha, le 19 juin 2020

 

tristique nec Praesent odio ut risus id mattis