Aux Justices, la résidence Villesicard s’offre une nouvelle jeunesse

C’est un chantier de grande ampleur qui vient de s’achever pour Podeliha. Pas moins de 148 logements ont été rénovés dans le quartier des Justices à Angers. La résidence Villesicard a ainsi fait peau neuve et accueilli 15 nouveaux logements, conséquence de la transformation de 3 anciens appartements et de la création de 3 niveaux d’habitation…

148 logements rénovés, 15 logements et 6 halls réaménagés

Le 27 mai dernier, les travaux de rénovation de la résidence, construite en 1958, s’achevaient ; offrant à cet ensemble de 4 bâtiments et à ses habitants une lecture en façade résolument contemporaine et des standards de confort modernes (rénovation et ouverture des cuisines sur les espaces de vie, rénovation des salles de bains…). « Avec un taux de vacance à près de 20 %, il était essentiel de redonner à cette résidence l’attractivité qu’elle méritait… Avec cette rénovation, nous avons deux spécificités très intéressantes. La première consiste en un réaménagement du bâti, avec la création de 15 logements locatifs ainsi qu’un local annexe à la boulangerie. Cette surélévation du rez-de-chaussée était un grand défi technique ! En effet, les commerces sont restés ouverts durant toute la durée des travaux et cette ouverture a multiplié les contraintes… Et la deuxième est l’engagement pendant 5 ans de Bouygues Bâtiment Grand Ouest et Engie Home Services, entreprises partenaires qui ont assuré la conception, sur les performances énergétiques du programme, dans un contexte – et c’est là toute la nouveauté – où il n’est pas équipé d’une chaufferie centrale, mais de chauffages individuels au gaz. Le contrat de performance énergétique s’engage sur un DPE en classe C pour les logements réhabilités et en classe A pour les logements neufs », analyse Pierre Chevallier, Responsable territorial de la maîtrise d’ouvrage.

La conception architecturale a été confiée au cabinet d’architectes angevin Lionel Vié qui commente ainsi son travail : « Dans le cadre des objectifs environnementaux et énergétiques du programme, nous profitons de la nécessité du traitement de l’isolation par l’extérieur pour recomposer les façades en rompant le systématisme symétrique de la modénature et en inscrivant des éléments verticaux permettant de modifier la lecture horizontale continue de ces barres. Ainsi, en jouant avec deux matériaux (enduit type STO et bardage métallique en lame horizontale) et trois teintes (blanc cassé, gris clair et gris basalte), nous proposons une nouvelle écriture plus contemporaine et volontairement dissymétrique des séquences bâties, en glissant des modénatures de bardage en encadrement de baies sur des tracées variables. »

Plus de confort dans les appartements

Concernant les logements, une mise aux normes électriques a été réalisée. Pour améliorer l’acoustique et les performances thermiques, toutes les portes palières ont été changées ; de même pour les menuiseries extérieures. Des volets roulants ont été installés. Dans l’ensemble des logements, les sols ont été refaits, avec l’installation de sols PVC. Mais c’est sur les pièces humides (cuisines, salles de bains et W.-C.) que se sont concentrés les travaux intérieurs les plus importants. En effet, les appareils sanitaires ont été changés, et les sols, murs et plafonds rénovés. Dans les T3, les cloisons séparant le salon de la cuisine ont été démontées pour ouvrir la cuisine et proposer un espace de vie plus grand et plus aéré. Les chaudières ont été remplacées et des thermostats d’ambiance installés.

Des communs et des extérieurs réhabilités

Une isolation par l’extérieur des façades a été réalisée sur l’ensemble du bâti. Une partie des toitures a été refaite. Les portes des halls ont été changées et un système de contrôle d’accès est désormais en place. Une mise aux normes électriques globale a été réalisée et de nouveaux éclairages installés. Les 13 cages d’escalier ont été rénovées et 6 halls traversants ont été créés pour faciliter les accès directs. Les sols des caves ont été bétonnés et un système de contrôle d’accès mis en place. Concernant les extérieurs, des containers enterrés ont remplacé les anciens garages. Enfin, des espaces verts ont été aménagés et les parkings extérieurs réaménagés.

Au total, 7,8 millions d’euros ont été investis sur l’opération de réhabilitation et 2 millions d’euros sur la création de nouveaux logements avec l’aide de partenaires habituels : Angers Loire Métropole et la Banque des Territoires. Chaque année, Podeliha investit dans la rénovation de son patrimoine, conscient des enjeux d’économies d’énergie, mais aussi des besoins des locataires en termes de confort et de maitrise des charges.

Podeliha, le 11 juin 2021

lectus id fringilla risus. elit. id, venenatis leo ultricies Phasellus facilisis