Acheter juste et responsable : deux des piliers de la démarche RSE de Podeliha, ancrée dans son projet d’entreprise Tem’po

Avec une part de 33 %*, les achats sont le premier poste de charges des bailleurs sociaux. Au-delà du seul critère de l’optimisation financière, les achats chez Podeliha s’inscrivent dans le projet d’entreprise Tem’po et dans la démarche RSE (Responsabilité sociale des entreprises) avec l’objectif d’acheter juste et durablement. Depuis peu, Podeliha recourt à des achats groupés avec d’autres bailleurs pour réaliser des économies d’échelle.

Fin 2019, Podeliha créait un nouveau service dédié à la gestion des achats afin de répondre à plusieurs objectifs : centraliser les achats, optimiser leur organisation et en maîtriser les résultats. « Nous avons plusieurs outils à notre disposition dans le code de la commande publique pour réaliser les achats, que nous utilisons au cas par cas, selon les besoins et les enjeux des projets. L’objectif étant de réaliser des achats performants, nous essayons de privilégier la qualité technique et environnementale des produits, des services ou des travaux » explique Arnaud Trommenschlager, responsable du Service Juridique, Achats et Moyens généraux chez Podeliha.

Une stratégie d’achat innovante à l’échelle des Pays-de-la-Loire

Ainsi, à l’initiative de l’Union Sociale pour l’Habitat des Pays de la Loire, les opérateurs hlm de la région -dont Podeliha- ont créé une centrale d’achat régionale appelée « MASH » comme « Mutualisation d’Achat au Service de l’Habitat ». Elle aide à réaliser des économies d’échelle grâce à la mutualisation des procédures, aux gains de temps et aux effets de volume. Ce nouvel outil de coopération a permis de répondre récemment à la commande d’EnergieSprong, une approche innovante visant à massifier la rénovation énergétique des logements sociaux.

Les groupements d’achats, un levier efficace pour baisser les coûts

Au même titre que la démarche EnergieSprong, Podeliha s’est associée aux autres bailleurs de la région pour constituer un groupement de commandes sur le marché de l’énergie, avec 50% d’énergie verte. Un effet de volume qui engendre une diminution du coût de cette prestation (-1088k€/an). Plus récemment, c’est avec Angers Loire Habitat et la Soclova que Podeliha s’est alliée pour une offre commune concernant le droit à l’antenne au bénéfice des locataires habitant sur le périmètre d’Angers Loire Métropole. Ces derniers bénéficieront ainsi d’une baisse de moitié par rapport au prix actuel pour un même service. Et enfin, Podeliha renforce ses procédures d’achats groupés avec ses filiales : Podeliha Accession (Les Castors Angevins) et Les Trois Roches, qu’elle a mises en oeuvre pour une prestation d’externalisation de l’archivage physique.

« Nous organisons de plus en plus des achats groupés pour des économies d’échelle et de temps. Ce qui compte dans les achats, c’est d’adapter notre stratégie aux besoins des projets, tout en gardant le fil conducteur du développement durable », conclut Arnaud Trommenschlager. Des initiatives qui, selon les marchés, se traduiront par une baisse des charges locatives, un enjeu majeur sur lequel la société s’engage.

 

 * données 2015 des organismes Hlm issues du Ministère de la cohésion des territoires

 

Podeliha, le 2 décembre 2020

eget elit. leo accumsan nunc odio