Accueil des publics fragiles : l’habitat pour favoriser autonomie et intégration

Poursuivant son engagement en faveur d’un logement pour tous, Podeliha vient d’inaugurer la résidence Françoise-Rose Richou, à La Membrolle-sur-Longuenée. Ce programme destiné à des personnes en situation de fragilité psychologique est le résultat d’un travail en confiance entre les différentes partenaires du projet.

Le 11 septembre 2019, Claude Guérin, maire de la Membrolle-sur-Longuenée, Gonzague Noyelle, directeur de Podeliha, et Emmanuel Lefébure, président d’Aide Accueil, inauguraient la résidence Françoise-Rose Richou, fruit de la réhabilitation d’un ancien centre d’hébergement.

Un accompagnement quotidien des résidents

Située à la Membrolle-sur-Longuenée, cette nouvelle résidence sociale accueille des femmes et des hommes fragilisés par des troubles psychiques les entraînant vers une situation d’isolement ou d’exclusion sociale. Dans cette solution d’hébergement durable, Podeliha s’appuie sur un partenariat avec une association angevine afin d’assurer une présence pour aider dans la vie quotidienne et apporter un soutien médico-social aux locataires. C’est l’association Aide Accueil qui en assure donc la gestion, sur le même modèle que celui de la maison-relais du Bocage, à Avrillé, livrée par Podeliha en 2014.

Pour la petite histoire, le nom de la résidence est un hommage à Françoise-Rose Richou, religieuse née en 1746 ayant trouvé refuge à La Membrolle et qui, guidée par son dévouement, légua tous ses bien aux Filles de la Sagesse, une communauté œuvrant pour l’éducation des populations défavorisées.

Un environnement et un bâti adaptés au projet social

Dans un environnement agréable, entre la forêt de Longuenée et la rive droite de la Mayenne, le bâtiment propose 16 studios répartis sur deux niveaux, ainsi que deux espaces de convivialité permettant aux résidents de se retrouver autour d’activités.

Pour réaliser ce projet, Podeliha a acquis l’ancien centre d’hébergement construit en 1997 et a réalisé d’importants travaux, selon la proposition architecturale de l’Atelier Paul Le Digabel et de Luc Daveau. Cette nouvelle structure est le résultat d’une collaboration réussie entre les différents partenaires, et vient étoffer l’offre en Maine-et-Loire avec trois résidences d’accueil déjà ouvertes.

Pour Sylvie Rabouin, directrice de l’association Aide Accueil :

« le dialogue avec le service Maitrise d’ouvrage et les architectes, dès la conception du projet, a été déterminant dans la réussite du projet. Nos résidents bénéficient d’un très bel espace, lumineux, agréable, au sein d’un environnement qui l’est tout autant. C’est grâce au partenariat avec un bailleur social tel que Podeliha, qu’on arrive à proposer des structures adaptées aux besoins. Cela nous permet aussi de décloisonner les métiers et mutualiser nos compétences au service de ceux qui ont en besoin. »

Podeliha le 26 septembre 2019

Aenean ultricies justo leo Praesent fringilla sem, mattis vulputate,