8 maisons individuelles au cœur des Mauges pour avril 2022

A Saint-Georges-des-Gardes, commune déléguée de Chemillé-en-Anjou, à 50 km au sud d’Angers, au cœur des Mauges, va démarrer dans quelques semaines la construction de 8 maisons individuelles dans le centre bourg.

Le chantier de construction est sur le point de démarrer à Saint-Georges-des Gardes. Le Clos de la Garenne, qui sera livré en avril 2022, est situé dans le centre bourg à deux pas de la mairie, de l’église et des commerces. Cette opération a été menée en étroite collaboration avec la commune qui souhaitait renouveler son offre de logements sur un territoire économiquement dynamique – Les Mauges – où l’on parle volontiers de la « reconversion réussie des usines à la campagne ». Le programme, financé par des subventions d’Etat et des prêts d’Action Logement et de la Caisse des dépôts, en partenariat avec la commune de Chemillé-en-Anjou, représente un investissement total d’1,2 million d’euros.

Une réponse à la demande de maisons individuelles à la campagne

« Il s’agit d’une opération assez technique pour différentes raisons. Après la démolition d’habitations vétustes pilotée par la mairie, nous venons construire notre projet immobilier sur une parcelle contrainte, du fait de sa situation en cœur de bourg, de sa forte déclivité et des murs en pierre mitoyens. La mairie nous a également confié la délégation de la maîtrise d’ouvrage pour la création d’une nouvelle venelle piétonne et l’aménagement des abords du Clos. Podeliha joue ici pleinement son rôle : accompagner les collectivités dans leurs besoins spécifiques ! En tant que bailleur social, il est indispensable que nous participions à la revitalisation et au développement du monde rural, grâce à la construction de logements sociaux de qualité. Et avec cette opération en cœur de bourg, nous contribuons à la limitation de l’étalement urbain, tout en répondant à la demande de maisons individuelles », témoigne François Le Guilcher, chargé d’opérations.

Une opération sur-mesure

Conçu par le cabinet AE7 Architectures, basé à Saint-Barthélemy-d’Anjou, le Clos de la Garenne comprend donc un total de 8 maisons individuelles, dont une labellisée Habitat Seniors Services. Les pavillons vont du T3 d’environ 65 m2 de plain-pied au T4 d’une surface moyenne de 82 m2, qui eux comprennent un étage. Ils sont équipés de chaudière à gaz individuelles, mais aussi de panneaux photovoltaïques. Chacun possède un jardin et une terrasse. « Nous sommes là sur un programme vraiment sur-mesure qui nous a demandé des investissements importants, car les solutions techniques ont été complexes à trouver au regard de la déclivité du terrain, mais qui répondait à des enjeux territoriaux stratégiques dans le cadre du développement rural, ce qui entre pleinement dans les missions de Podeliha ! », conclut François Le Guilcher.

 

Podeliha, le 30 mars 2021

id ultricies felis vulputate, dictum nec massa quis, lectus mattis accumsan