4 nouveaux jeunes volontaires s’engagent pour favoriser la convivialité et le bien-vivre ensemble !

Engagées en service civique par l’association Concordia, Marie, Manon, Perrine et Mallory sont arrivées à quelques semaines d’intervalle depuis début janvier 2021 dans le quartier de Monplaisir à Angers. Enthousiastes, souriantes et la tête pleine de nouveaux projets, elles ont pour mission de poursuivre les actions de proximité menées au sein de leurs résidences par la précédente équipe, et surtout d’imaginer de nouvelles actions pour améliorer la qualité de vie dans les résidences et favoriser le bien vivre ensemble. 

Le Service Coordination Territoriale, piloté par Véronique Lardeux chez Podeliha, est ravi d’accueillir quatre nouveaux jeunes en Service Civique afin de poursuivre les animations menées pendant 9 mois par Claire et Philippine, et mises à rude épreuve depuis le début de la crise sanitaire. Un temps qu’elles ont partagées entre la résidence Eventard et Kalouguine à Angers. Avant de partir vers d’autres aventures professionnelles, elles ont confié le bilan de leur volontariat : « Nous avons découvert tout un monde que l’on ne connaissait pas : celui du logement social et de de la vie de quartier. Cela a été pour nous une très belle aventure humaine. Nous avons partagé le quotidien des habitants et essayé de faire avancer les choses pour le bien-vivre ensemble. Nous avons aussi rencontré beaucoup d’acteurs qui s’impliquent au quotidien pour rendre une vie de quartier plus agréable ! Ça a été pour nous une expérience très enrichissante, ponctuée de belles rencontres ! ».

Une équipe bien encadrée avec des missions claires

Les jeunes volontaires sont encadrés par Charlène, chargée de mission de l’animation sociale chez Podeliha mais aussi par l’association Concordia qui œuvre dans l’organisation d’échanges internationaux par le volontariat. Aller à la rencontre des locataires et mener des actions pour favoriser les échanges font partie leurs missions essentielles. Elles devront co-construire et animer des projets avec les locataires en lien avec les acteurs locaux et les services de Podeliha pour améliorer le cadre de vie des habitants. Et c’est exactement ce que souhaitent Marie, Manon, Perrine et Mallory !

Une présence quotidienne pour être au cœur des préoccupations des locataires

Pour bien mener leurs missions, Podeliha a mis à leur disposition un appartement dans la résidence Eventard. Ainsi immergées au cœur du quartier, elles peuvent plus facilement rencontrer les habitants en journée et être disponible pour échanger avec eux. « Au quotidien, nous menons des petites actions de solidarité, nous faisons du porte-à-porte pour recueillir les besoins des habitants et faire émerger des actions collectives sur des sujets qui peuvent préoccuper les locataires ». Dans le respect des règles sanitaires, la nouvelle équipe va continuer les animations qui ont fait leurs preuves, comme les Clean Walk (les promenades qui ont pour but de ramasser les déchets), les cafés entre voisins à l’extérieur, les animations « Pieds de bat’ », la mise en place de zones de gratuité pour échanger des objets, la fête de quartier avec les associations… « Ce que nous apprécions ici, c’est que nous avons toute la latitude pour être créatives et proposer des actions petites et grandes pour les habitants, et nous nous sentons utiles… » résument les quatre volontaires.

4 jeunes, 4 parcours différents !

Le service civique est un engagement volontaire en France, ou parfois à l’étranger, sur une période entre 6 et 12 mois. Cette mission permet à un jeune de s’investir dans une première mission professionnelle, et de vivre une forte expérience de vie en mettant son temps, sa motivation, son dynamisme et ses compétences au service d’un projet d’intérêt général (source : concordia.fr). Depuis 2018, Podeliha accueille chaque année des volontaires en service civique avec l’appui de l’association Concordia.

« Le service civique est une autre façon d’accompagner les jeunes dans leur parcours professionnel, de les aider lorsque ceux-ci sont en questionnement ou en réorientation et qu’ils ont besoin de vivre de nouvelles expériences pour progresser, de gagner en confiance, de découvrir des centres d’intérêts voire des vocations… dans un domaine qu’ils ne connaissent pas  » répond Véronique Lardeux. «  Cette année, elles sont quatre avec chacune un parcours différent. Cette richesse humaine permettra de faire émerger sans aucun doute de nouvelles idées au service de la solidarité et de la citoyenneté !  »

 

Présentation de la team’s concordia 2021

 

Marie, 23 ans, fait des études dans le social, et a déjà une expérience de 9 mois de volontariat en Roumanie. Après avoir obtenu un DUT Carrières sociales à Cholet et une licence de sociologie à Nantes, elle est désormais étudiante en Master 1 Interventions et Développement social à Angers. Son Service Civique chez Podeliha remplace son stage d’études.

Manon a 22 ans. Après une licence professionnelle « Métiers de la mode » l’année dernière, Manon fait le constat de la difficulté à trouver du travail dans ce secteur, en période de crise sanitaire. Décidée à ne pas perdre son temps, elle se dit « Pourquoi pas ne pas m’investir dans autre chose ? ». Impliquée dans le bénévolat avec une expérience aux Restos du cœur, elle a décidé de postuler pour l’offre de Service Civique avec Podeliha et Concordia.

Perrine a 18 ans. Après une première année en « Arts plastiques » à l’UCO (Université Catholique de l’Ouest) qui ne lui a pas du tout plu, elle a décidé de se réorienter vers le social et plus précisément l’humanitaire. « C’est donc pour moi une année test pour mon orientation future ! » conclut-elle.

Mallory a 19 ans. Après une première année de licence « Arts du spectacle » à Montpellier, elle décide de s’installer à Angers, une ville qu’elle connait bien puisqu’elle y a grandi. Son intérêt pour le social et la Politique de la Ville, et plus globalement tout ce qui touche à l’humanitaire – elle a travaillé dans un orphelinat en Malaisie il y a quelques années -, la pousse à rejoindre l’équipe !

 

Podeliha, le 16 mars 2021

et, Donec venenatis leo sit porta. lectus suscipit ut