14 maisons adaptées et évolutives pour seniors inaugurées à Longué-Jumelles (49)

Le 23 novembre 2018, Immobilière Podeliha inaugurait son dernier programme « Les Jardins de Camille » sur la commune de Longué-Jumelles en présence du maire, Frédéric MORTIER, et de Régine CATIN en tant que représentante de la région des Pays-de-la-Loire.

A proximité de la maison de santé livrée en décembre 2017, 14 nouvelles maisons adaptées et évolutives à destination des seniors viennent en effet d’être achevées. Ce programme couplé à la maison de santé – qui comprend médecins généralistes, dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, podologues, psychologues, infirmières, sage-femme et ostéopathe – répond aux besoins exprimés par la collectivité, qui souhaitait pour ses habitants une offre de santé de qualité sur le territoire et une offre de logements adaptés et évolutifs.

Des logements évolutifs en fonction des besoins

En effet, ces 14 maisons destinées à la location sont entièrement adaptées et évolutives pour garantir le maintien des personnes âgées autonomes ou en situation de handicap dans leur logement. Ainsi, les habitations sont conformes au label Habitat Seniors Services Plus, qui prévoit l’installation d’équipements spécifiques pour les seniors afin de leur assurer confort et sécurité ainsi qu’un service d’accompagnement renforcé. Elles vont même au-delà des exigences du label puisque chaque maison offre une gamme de matériels plus sophistiqués et peut se moduler en fonction des besoins et des usages de l’habitant selon les déficiences et pathologies rencontrées, conformément au souhait de la collectivité.

Le programme comprend donc 14 pavillons adaptés de plain-pied et sont répartis ainsi : 7 T3 mitoyens avec un carport en bois pour l’aire de stationnement, 5 T3 individuels avec un garage attenant et 2 T2 individuels. Orientées plein sud pour la majorité, les maisons bénéficient d’une pièce à vivre lumineuse prolongée par une terrasse et un jardin d’agrément. En limites séparatives des logements, des palissades ajourées en bois naturel ont été installées. Des haies végétales composées d’essences variées ont été plantées pour les limites de rue et les limites parcellaires.

Le coût total de l’investissement s’élève à 1 745 000 € dont 181 172 € de subventions (Etat, Région, Département et AGIRC-ARCCO).

 

Immobilière Podeliha, le 30 novembre 2018

Lorem ut sit neque. ipsum ipsum