ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » Souffrance psychique : agir pour le maintien à domicile

Souffrance psychique : agir pour le maintien à domicile

Souffrance psychique

Lorsqu’une personne présente une souffrance psychique, cela peut se traduire par des difficultés dans son logement. C’est en effet dans le logement qu’apparaissent le plus souvent les signes de détresse, alors qu’ils restent parfois invisibles à l’entourage… Les bailleurs sociaux ont un rôle à jouer dans le repérage des personnes en souffrance, l’accompagnement de leur prise en charge et le maintien dans leur logement.

Une première rencontre entre professionnels, à laquelle participait Immobilière Podeliha, a eu lieu le 17 mars 2016, copilotée par le Conseil départemental de Maine-et-Loire, les services de l’État, l’ARS, le CESAME, mais aussi des partenaires tels que les bailleurs sociaux. Cette journée a été l’occasion pour les acteurs du logement, de l’hébergement, de l’action sociale et médico-sociale, de la santé mentale… d’échanger sur la question de l’accès au logement ou de son maintien pour les personnes en souffrance psychique. « En tant que bailleurs sociaux, nous sommes amenés à repérer des personnes en situation de souffrance, souvent isolées. Si un rapport de confiance est établi, nous pouvons lui rappeler notre préoccupation et l’inciter à entamer une démarche de soins. Pour cela, nous avons besoin d’outils et de partenaires pour savoir comment bien les accompagner et les guider vers les bons services de soins. Des journées comme celles du 17 mars sont importantes pour se connaître et mieux comprendre les champs d’intervention des différents acteurs. Il s’agit pour Immobilière Podeliha d’être une passerelle, un relais. »

De telles interventions nécessitent une réelle implication au quotidien des équipes d’Immobilière Podeliha, comme le service de proximité et de la régie (gardiens et employés d’immeubles, personnel de la régie de travaux… qui interviennent auprès des locataires), le service Habitat et vie sociale (qui assure la prise en charge des missions sociales et s’engage en faveur des populations les plus défavorisées) ou encore le service Animation et Innovation sociale (qui développe des actions et des projets collectifs au service de ses habitants).

Dans le Maine-et-Loire, une convention de coopération et de partenariat « Logement, Hébergement, Santé mentale », impliquant bailleurs sociaux, associations, collectivités, établissements de santé, conseil de l’ordre des médecins, services d’aide à domicile…, va être signée dans les semaines qui viennent pour préciser l’organisation des coopérations entre les acteurs et les partenaires dans le repérage et la prise en charge et l’accompagnement des personnes en souffrance psychique.

Immobilière Podeliha le 15 avril 2016