ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » Segré : une nouvelle offre locative

Segré : une nouvelle offre locative

Engagée dans les opérations de renouvellement urbain aux côtés de la Communauté de communes du canton de Segré et de la Ville de Segré, Immobilière Podeliha a livré au total près de 116 nouveaux logements (pavillons et appartements), participant au renouveau de certains quartiers de Segré.

Mieux répondre aux attentes des habitants

Avec le projet de renouvellement urbain engagé par la Ville de Segré au début des années 2000, une réflexion sur la reconstitution de l’offre de logements locatifs a été menée de concert avec les partenaires, y compris Immobilière Podeliha. L’enjeu était de répondre aux nouvelles attentes des habitants de la région segréenne et d’endiguer la dégradation de l’image des immeubles collectifs situés rue du Lycée. Dans ce contexte, Immobilière Podeliha, après la démolition de 5 bâtiments (soit 107 logements locatifs), s’est engagée à reconstruire de nouveaux logements avec la volonté d’apporter mixité sociale et architecturale. Pour ce projet, le bailleur a choisi l’architecte nantais, Jean-François Enet.

116 logements reconstruits dans le cadre du renouvellement urbain

Ainsi, dans ce quartier en plein renouveau, la construction de programmes locatifs, dont une résidence habitat jeunes, s’est organisée selon le calendrier suivant :

–          mai 2010 : 27 appartements (résidence Le Petit Rocher)

–          juillet 2010 : 18 pavillons au profit de la Gendarmerie nationale

–          mars 2014 : 9 appartements (résidence Saphir) & 12 pavillons

–          septembre 2015 : une résidence d’habitat jeunes de 20 studios (résidence Nelson Mandela).

Par ailleurs, pour conserver l’équilibre, d’autres opérations ont été menées sur la ville de Segré : 10 pavillons rue des Chênes en 2007, 15 logements (résidence Le Calvi) en 2008 et 5 pavillons rue de l’industrie en janvier 2016. Au total, 116 logements ont été construits à l’issue de cette opération de renouvellement urbain pour un coût global de 13 084 200 €, dont 1 627 700 € financés par Immobilière Podeliha sur fonds propres et 1 767 500 € sous forme de subventions (Région, Département, Communauté de communes du canton de Segré, Ville de Segré, Solendi, Association Toit Segréen) et de prêts (Caisse des Dépôts, Solendi). Afin de symboliser la fin de ce programme d’envergure mené par les différents acteurs, un hêtre à feuilles multicolores a été planté.

Immobilière Podeliha le 24 fevrier 2016