ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » Plante & Cité : le partage des connaissances pour mieux gérer ses espaces verts

Plante & Cité : le partage des connaissances pour mieux gérer ses espaces verts

Adhérente à Plante & Cité depuis plusieurs années, Immobilière Podeliha a intégré l’observatoire des tontes pour aller plus loin dans sa gestion des espaces enherbés.

Dans le cadre de son engagement RSE, Immobilière Podeliha est adhérente à Plante & Cité depuis 2009. Spécialisé dans les espaces verts et le paysage, Plante & Cité est un organisme d’études et d’expérimentations. Ce centre technique assure le transfert des connaissances scientifiques vers les professionnels des espaces verts, des entreprises et des collectivités territoriales. Aux côtés d’un tel partenaire, Immobilière Podeliha contribue collectivement à l’innovation favorable au développement durable et bénéficie de références techniques les plus récentes validées scientifiquement.

Les espaces verts : un enjeu pour les bailleurs sociaux

Les bailleurs sociaux sont propriétaires de nombreux espaces verts devenus aujourd’hui de belles opportunités de valorisation de la nature en ville, d’amélioration de la qualité de vie et d’attractivité des résidences. Parce qu’ils remplissent diverses fonctions – récréative, éducative ou sociale, avec les jardins partagés, le compostage collectif ou la résidentialisation -, les espaces verts sont donc un véritable enjeu pour les bailleurs sociaux.

Un observatoire des tontes pour une meilleure gestion

Fin 2016, se tenait une journée d’études sur le bilan de la mise en place de l’observatoire des pratiques de tonte et de fauche, qui a réuni une cinquantaine de professionnels, dont Yves Le Moine, responsable du Service Régie de Travaux d’Immobilière Podeliha. L’observatoire permet d’étudier les temps de travaux pour la tonte et la fauche des couverts enherbés, en fonction des paramètres d’intervention (caractéristiques du site, matériel utilisé, contraintes environnementales…) et des objectifs et modes de gestion (mulching ou ramassage, hauteur de coupe souhaitée / résultat attendu…). Les études qui y sont menées ont pour but de mieux connaître les temps de travaux (homme et machine) et mettre en relation les ressources mobilisées, les objectifs et les résultats, pour une meilleure maîtrise de la rentabilité et de l’efficacité). Yves Le Moine analyse ainsi la participation à l’étude : « Notre entreprise contribue à l’observatoire depuis mai 2015, afin d’apporter notre expérience à l’étude et conforter notre stratégie en termes de mulshing en place depuis 2000. L’observatoire a mis en évidence les coûts d’entretien suivant différents procédés. Nos choix sont désormais plus lisibles et comparables. La nécessité de poursuivre l’étude pour vérifier et quantifier d’autres évidences (impact hauteur de coupe, coupe bordure…) nous paraît à ce jour évidente… »

Immobilière Podeliha le 16 mai 2017