ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » Le maintien à domicile : le rôle de la commission d’adaptation

Le maintien à domicile : le rôle de la commission d’adaptation

Dans le cadre de sa démarche RSE, de ses engagements qualité et de sa certification Qualibail®, Immobilière Podeliha est engagée à rechercher des solutions de logement adaptées à l’évolution des besoins de ses locataires pour assurer leur maintien à domicile dans de bonnes conditions.

Engagée dans une stratégie RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), Immobilière Podeliha, à travers la norme ISO 26000, travaille au quotidien de manière socialement responsable, de façon « à contribuer à la bonne santé et au bien-être de la société ». C’est dans ce cadre que s’inscrit sa démarche qualité, démarche qui lui permet de répondre aux locataires qui, confrontés à des difficultés – handicap, vieillissement… –, ont des besoins spécifiques pour bien vivre dans leur logement. La Commission d’adaptation a pour objectif de valider ou d’infirmer ces demandes d’adaptation, de définir les priorités ou encore de proposer des solutions alternatives aux travaux. Elle traite notamment les demandes d’aménagement en lien avec le label Habitat Senior Services Plus (HSS+).

Une approche globale pour comprendre les besoins des locataires

Pour statuer sur la demande et prendre une décision appropriée, la Commission mène une approche globale en prenant en compte les difficultés du locataire, sa situation familiale, son environnement… Pour cela, il lui est indispensable « de travailler en concertation avec le locataire, son entourage, le service d’aide de la personne s’il y a lieu, mais aussi notre réseau de professionnels. Il s’agit ici de comprendre comment le locataire occupe son logement afin de décider si la mutation est préférable à l’adaptation des lieux », analyse Véronique Lardeux, responsable du service Habitat et Vie Sociale. En effet, parfois le logement s’avère inadapté à l’évolution des problématiques du locataire et les travaux ne suffiraient pas à faciliter son quotidien. Dans ces cas-là, des mutations vers des appartements aux équipements adéquats sont proposées ou alors un accompagnement vers d’autres aides alternatives : orientation vers les partenaires mobilisables et des experts, conseils et soutien dans les démarches…

Adaptation du logement : chiffres-clés 2016

La question de l’autonomie liée à l’âge ou au handicap est devenue un enjeu de société majeur, dans lequel Immobilière Podeliha, comme bon nombre de bailleurs sociaux, est pleinement engagée. L’entreprise œuvre au quotidien pour que le maintien à domicile de chacun se multiplie et se fasse dans de bonnes conditions de confort et de sécurité.

En 2016, 231 demandes ont été enregistrées, soit en moyenne 20 demandes par mois. Parmi ces demandes, 39 % concernent le remplacement d’une baignoire par une douche, 18 % la motorisation des volets roulants, 15 % la pose de barres de maintien et de main courante, 5 % la réhausse de W.C. et 5 % l’accessibilité du logement. Le total des dépenses allouées à l’adaptation de logements s’élève à environ 770 000 € en 2016, dont 444 000 € pour les logements Habitat Senior Services Plus.

Immobilière Podeliha le 8 juin 2017