ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » La résidence de L’Orée du Bois : mieux respirer !

La résidence de L’Orée du Bois : mieux respirer !

Dans le quartier de la Guérinière à Trélazé, 45 familles se sont installées dans leur nouveau logement… pas comme les autres ! En effet, le programme locatif L’Orée du Bois fait l’objet d’une expérimentation sur l’air intérieur dont l’enjeu est d’en améliorer la qualité. Il a été inauguré vendredi 10 février.

Conformément à sa stratégie en matière de Responsabilités sociétale des entreprises (RSE), Immobilière Podeliha s’implique dans une démarche responsable vis-à-vis de ses locataires en mettant en œuvre des actions pour améliorer leur qualité de vie. La résidence de L’Orée du Bois, qui a intégré dès sa conception la problématique de la qualité de l’air intérieur, illustre bien ces choix. En 2015, ce projet a été primé par la Fédération des ESH par la remise d’un Trophée RSE.

Un théâtre d’expérimentations

Aujourd’hui, les personnes passent 80 % de leur temps dans des espaces clos et sont donc exposées à de nombreux polluants, provenant des matériaux de construction, du mobilier en bois aggloméré, des produits ménagers, du système de chauffage, etc. Le renouvellement de l’air doit donc être performant, et ce d’autant plus que le confinement des bâtiments augmente avec la norme BBC. Dans la résidence de L’Orée du Bois, des études approfondies ont été menées dès la conception, en partenariat avec l’architecte angevin Lionel Vié et l’ISSBA ; études qui ont permis de travailler sur la prescription de matériaux de construction et de décoration. Le programme comprend 45 appartements  répartis sur 3 bâtiments en R+3+combles, allant du T2 au T5 dont certains sont en duplex. Tous les logements ont l’avantage d’ouvrir sur des terrasses ou de grands balcons.

Réduire les émissions de polluants : le choix de matériaux sains

L’enjeu est d’agir pour limiter les émissions de produits organiques volatils nocifs (COV) afin d’améliorer la qualité de l’air intérieur aux résidents. Le choix de produits sains (peinture, revêtements de sol, etc.) et la mise en place d’un système de chauffage et de ventilation différent sur un des trois bâtiments va permettre de collecter des données comparatives. Des campagnes de mesure sur la qualité de l’air seront conduites durant l’année 2017, une première campagne ayant été réalisée à la réception du chantier et une deuxième étant prévue dans 6 mois. Les résultats seront ainsi comparés et analysés pour démontrer l’efficience des matériaux utilisés et des équipements choisis. Toutefois, persuadée du bien-fondé de cette expérimentation, Immobilière Podeliha a d’ores et déjà modifié son CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) en y intégrant l’utilisation systématique de matériaux sains.

Les bonnes habitudes des locataires

Mais la qualité de l’air est aussi dépendante des habitudes de vie et activités des occupants. Afin de sensibiliser les locataires, les équipes commerciales d’Immobilière remettent une plaquette avec des recommandations de bonne utilisation du logement, comme aérer régulièrement, ne pas fumer à l’intérieur, choisir des produits d’entretien naturels et écologiques…

Immobilière Podeliha le 16 février 2017