ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » La place de la conception-réalisation dans l’acte à construire

La place de la conception-réalisation dans l’acte à construire

Le 1er décembre 2016, l’Union Sociale pour l’habitat des Pays de la Loire des Pays de la Loire et l’EGF-BTP organisaient un débat sur le thème : « Ensemble au service de l’usager, où en est-on ? » à l’Ecole d’architecture de Nantes. Francis Stéphan, directeur général d’Immobilière Podeliha, y assistait.

Le débat, posait la question de la conception-réalisation dans l’acte à construire. Cette procédure spécifique peut en effet être perçue par les architectes comme favorisant les entreprises générales et assez contraignante en termes économique et créatif pour eux.

Pourtant, en plus des coûts maîtrisés, la conception-réalisation permet de répondre aux enjeux d’opérations immobilières complexes, qui visent une performance particulière. Elle reste de plus marginale, puisqu’elle ne concerne au final que 5 % des procédures de marché.

 « Pour les bailleurs sociaux, ces procédures sont de réelles solutions techniques pour les programmes qui exigent une forte ingénierie, comme sur notre opération des Héliades, qui a obtenu le label BEPOS Effinergie (Bâtiment à Energie POSitive), ou encore sur le projet des Allumettes de 52 logements à Trélazé. Et dans ces dossiers, nous veillons spécialement à choisir des entreprises locales », témoignait Francis Stéphan, directeur général d’Immobilière Podeliha, lors de ce débat qui a permis d’échanger en toute sérénité avec l’ensemble des parties prenantes.

 

La conception-réalisation, c’est quoi ?

Un marché de conception-réalisation est un marché de travaux qui permet de confier à un groupement d’opérateurs économiques ou à un seul opérateur économique, une mission portant à la fois sur l’établissement des études (conception) et l’exécution des travaux (réalisation). Les marchés de conception-réalisation constituent donc une exception à l’organisation tripartite : maître d’ouvrage/maître d’œuvre/entreprises.

Immobilière Podeliha le 19 décembre 2016