ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » Des appartements plus grands pour les locataires de la résidence La Paperie à Saint-Barthélemy d’Anjou !

Des appartements plus grands pour les locataires de la résidence La Paperie à Saint-Barthélemy d’Anjou !

La Paperie - St Barthelemy AnjouAvec la réception de la Résidence La Paperie fraîchement réhabilitée à Saint-Barthélemy d’Anjou, le bailleur social Immobilière Podeliha confirme sa volonté de rénover et d’entretenir son patrimoine ancien, de sorte qu’il corresponde à une offre locative adaptée à la demande actuelle. Datant de 1962, cette résidence de 60 logements, située en entrée de ville, ne répondait plus aux normes actuelles de confort et environnementales. Ainsi, la société n’a pas hésité à investir près de 55 000 € par logement pour améliorer la qualité de vie de ses locataires.

Lors de l’inauguration officielle du 19 septembre 2015, Dominique BREJEON, Maire de Saint-Barthélemy d’Anjou, Philippe JUSTEAU et Francis STEPHAN, respectivement Président et Directeur général d’Immobilière Podeliha ainsi que les représentants de la Caisse des Dépôts et de Solendi ont apprécié la qualité du travail réalisé pour que la résidence se fonde dans un quartier en pleine mutation depuis quelques années. « Cette résidence du quartier de la Paperie marquait l’entrée de Saint-Barthélemy d’Anjou d’une manière un peu forte ; elle n’était plus en phase avec la ligne architecturale des constructions nouvelles situées à proximité. Certains regretteront les cheminées qui permettaient de savoir où nous étions situés mais aujourd’hui, c’est une très belle réalisation qui s’intègre parfaitement à son environnement. Mais, je rappelle que sans nos partenaires financiers, et dans le cas présent, la Région, la Caisse des Dépôts et Solendi, nous n’aurions pas pu offrir une telle prestation aux habitants sachant que l’objectif était de limiter l’augmentation des loyers. (1) » souligne Philippe Justeau, Président d’Immobilière Podeliha.

Pour mener ce projet d’envergure, Immobilière Podeliha s’est associée des compétences de l’architecte angevin Frédéric Rolland et de l’entreprise Bouygues Bâtiment Grand Ouest pour assurer la coordination des travaux et la relation avec les locataires compte tenu de la complexité technique de cette réhabilitation. En effet, l’enjeu portait principalement sur un agrandissement des surfaces des logements de types 2 et 3 par l’adjonction d’oriels sur les façades du bâtiment et par la suppression de la cloison entre le séjour et l’entrée. Ainsi, les gains de surface ont varié entre 2 et 7 m² par logement, essentiellement dans les séjours, les salles de bain et les cuisines.

Outre les mises aux normes électriques et de gaz, la performance énergétique des appartements a été traitée par la mise en place de nouvelles chaudières individuelles et par le remplacement des menuiseries extérieures et des portes palières. L’objectif était de faire évoluer le DPE (2) à un niveau C au lieu de D auparavant (soit un gain de 90 kWep/m²/an). En ce qui concerne le confort, tous les équipements des pièces d’eau ont été remplacés voire optimisés avec pour exemple la présence d’un sèche-serviette dans la salle de bain. Le traitement des murs a été pris en compte avec la pose de faïence, de peinture, de toile de verre. Quant au sol, des revêtements spécifiques ont été posés pour améliorer le confort acoustique. Dans ce dispositif de rénovation, n’oublions pas que les caves, les espaces communs, les façades de l’immeuble ont bénéficié d’une cure de jouvence.

« J’ai eu beaucoup de satisfaction à inaugurer cette résidence, créant ainsi une unité et une harmonie dans ce quartier. Cette entrée de ville prend désormais toute sa place !  Je tiens à remercier la société Immobilière Podeliha d’une part, de son engagement financier pour ce programme d’envergure dont le coût dépasse les 3 millions d’euros et d’autre part, d’avoir été  capable d’effectuer les travaux tout en maintenant les locataires chez eux. Certes, ils ont souffert, nous en sommes conscients, mais c’était aussi une manière de ne pas déraciner la population. Il faut dire que « La Paperie » est un village dans la ville… et je constate que beaucoup de personnes y habitent depuis des décennies ! J’espère qu’après ces travaux, elles sauront apprécier leur nouveau lieu de vie. Dans la continuité de cette réhabilitation, la commune aménagera les abords en respectant la saisonnalité des plantations, c’est-à-dire courant de cet automne. » conclut le maire, Dominique Bréjeon.

(1) En moyenne, le prix pour un T2 a augmenté de 9 € et pour un T4 de 41 €/mois
(2) Diagnostic de Performance Energétique

Immobilière Podeliha le 25/09/2015 – Joëlle GALLOT