ombre

Rechercher une location

Nature du bien
Tous T1 T2 T3 T4 T5+
Élargir la recherche
- ou -
  • bandeau_2
  • Bandeau-Aragon
  • Bandeau-Ecouflant-2
  • IMG_6955 - HDR
Vous êtes ici : Immobilière Podeliha » Actualités » Bâtiment et efficacité énergétique : quels impacts sur les pratiques des professionnels ?

Bâtiment et efficacité énergétique : quels impacts sur les pratiques des professionnels ?

Le 21 mai dernier, Immobilière Podeliha était invité à intervenir dans le cadre d’une soirée-débat organisée par l’Aldev à l’ESEO sur le thème « Bâtiment et efficacité énergétique : quels impacts sur les pratiques des professionnels ? »

Enjeu majeur de développement pour le Bâtiment, la transition énergétique concerne l’ensemble de la filière : le conseil aux particuliers, le financement, la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre et bien sûr la réalisation des travaux. Elle impacte ainsi fortement les pratiques et les compétences des professionnels et la logique même de la construction-rénovation. Immobilière Podeliha, représentée par Pierre Chevallier, chargé d’opérations, intervenait jeudi 21 mai à l’ESEO sur la question de l’évolution des pratiques pour une meilleure coordination des professionnels, avec l’exemple de la réhabilitation de la Paperie et le principe de conception-réalisation.

Le principe de conception-réalisation pour sécuriser un projet

« Les questions de réhabilitation sont essentielles pour un bailleur social tel qu’Immobilière Podeliha, puisqu’une partie de notre parc comprend des résidences qui datent dans années 1960-1970 et qui sont en-dessous des standards du neuf en termes de confort, d’espace et d’économie d’énergie », commente Pierre Chevallier.

Concernant l’immeuble de la Paperie, qui date de 1962, à Saint-Barthélemy d’Anjou, des travaux d’envergure étaient nécessaires pour rendre ce site attractif. « Sur ce projet, le travail d’une équipe, en conception-réalisation, qui a réuni un architecte (Atelier Roland et Associés), une entreprise générale (Quille Construction) et un bureau d’études thermiques (Armoën), a permis de trouver une réponse globale et optimisée – coûts, process, spécificités d’intervention en site occupé… – à notre problématique », poursuit Pierre Chevallier.

Le principe de la conception-réalisation permet de réunir dès la phase de conception un groupement d’entreprises (une équipe pluridisciplinaire) qui travaille ensemble sur un projet. Les solutions techniques ou les problématiques de coûts sont donc abordés dès le départ. Ce principe sécurise également l’aspect financier du projet, puisque le groupement présente un avant-projet chiffré sur lequel il s’engage, ce qui évite les mauvaises surprises !

Immobilière Podeliha le 11 juin 2015